Des représentants de l’ONG israélienne se joindront à Angelina Jolie et à William Hague le mois prochain à Londres afin de partager leur expertise pour mettre un terme aux violences sexuelles comme arme de guerre.

IsraAID est une organisation israélienne à but non lucratif disposant de missions d’assistance à travers le monde et concentrée sur les soins post-traumatiques et de guérison à long terme.

Elle a été invitée par le gouvernement britannique à présenter son programme sur les violences contre les femmes au « Sommet mondial pour finir le violence sexuelles dans les conflits » prévu du 10 au 13 juin.

Les représentants d’IsraAID, y compris de travailleurs sociaux et des spécialistes du soin des traumatismes, présenteront un panel utilisant le programme réussi de l’ONG à Juba, dans le Sud-Soudan comme un cas d’étude.

Le sommet britannique est coprésidé par William Hague, le ministre britannique des Affaires étrangères et Angélina Jolie, qui en plus d’être une actrice récompensée aux Oscars, est une envoyée spéciale auprès du Haut Commissionnaire des Nations unies pour les réfugiés.

IsraAID a fait travailler une équipe dans le Sud-Soudan depuis que le pays a gagné son indépendance en 2011.

Les volontaires de l’organisation ont fait équipe avec des partenaires locaux pour former des personnels sur le terrain quant à la réalité des violences faites aux femmes, aux conséquences psychologiques à long terme, aux tactiques pour les en empêcher et aux moyens de traiter les traumatismes.

La présentation d’IsraAid au sommet aura lieu le 11 juin. Elle sera gratuite et ouverte à tout le monde.