Israël et les Etats-Unis ont lancé dimanche leur exercice de défense anti-missile balistique biannuel – Juniper Cobra, a annoncé l’armée israélienne.

En plus de préparer les deux armées pour la menace d’une attaque au missile, l’exercice est conçu pour apprendre aux armées à collaborer plus efficacement, a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

Plus de « 1 700 militaires, civils et sous-traitants » prendront part à l’exercice de plusieurs jours, le huitième de ce type depuis que le programme Juniper Cobra a commencé en 2001.

« Cet exercice est le premier exercice de notre nation dans la région, et l’exercice le plus prioritaire en 216 de l’EUCOM », a déclaré le général Mark Loeben, directeur des exercices et des évaluations au quartier général de l’EUCOM américain.

L’armée israélienne n’a pas détaillé exactement ce que comportait l’exercice. Cependant, a prévenu l’armée, « pendant l’exercice, une activité militaire accrue peut être remarquée ».

En 2014, la dernière fois que l’exercice a eu lieu, des milliers de soldats des deux armées ont pris part à l’évènement qui s’était déroulé sur cinq jours et qui comprenait des simulations informatiques d’une attaque par missile.

« Cet exercice est une étape importante de la relation stratégique entre les deux pays, une alliance sécuritaire inégalée par aucun autre pays dans le monde », a déclaré le général Zvika Haimovich, directeur de la division de défense aérienne d’Israël.

Juniper Cobra 2016 devrait être plus grand que le dernier exercice, mais encore plus petit que Austere Challenge 12, un exercice de 2012 impliquant des milliers de soldats des deux parties, selon DefenseNews.

Le Dôme de fer en action à Ashdod pendant l'opération Bordure protectrice à l'été 2014 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le Dôme de fer en action à Ashdod pendant l’opération Bordure protectrice à l’été 2014 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les Etats-Unis ont soit développé de manière conjointe ou soit financés les trois volets du programme de défense anti-missile israélien : le Dôme de Fer (interception de missiles à courte portée), la Fronde de David (interception de missiles à moyenne portée) et Arrow (interception de missiles à longue portée).

« Le soutien à la défense d’Israël a toujours été partie intégrante de la politique américaine dans la région depuis des décennies, et cet exercice soutient, et continuera, directement cette politique », a déclaré Loeben.