Des responsables israéliens ont révélé lundi que la République islamique avait intensifié son soutien au groupe terroriste chiite libanais Hezbollah au cours des dernières semaines.

Selon un reportage diffusé lundi sur la Deuxième chaîne, Israël a constaté une augmentation des livraisons d’armes de l’Iran aux membres du Hezbollah, au Liban, et sur le côté syrien du plateau du Golan.

L’Iran aurait également envoyé des armes aux dirigeants du Hamas à Gaza et aurait même tenté d’armer des militants du Hamas en Cisjordanie.

« Israël met en garde : l’Iran agit ces derniers jours et semaines afin de préparer et d’armer le Hezbollah en vue d’un conflit de grande échelle avec Israël », a tweeté Udi Segal, le correspondant diplomatique de la Deuxième chaîne.

Le reportage de la télévision souligne l’inquiétude d’Israël quant à l’allègement des sanctions dont Iran jouirait si un accord sur son programme nucléaire était conclu. Cela permettrait de libérer des « milliards de dollars » qui seraient utilisés pour livrer davantage d’armes et pour le soutien au terrorisme.

Selon la même source, des responsables ont ajouté qu’il était « difficile de voir » comment l’accord, si fermement soutenu par les Etats-Unis, pourrait aider les intérêts d’Israël et des autres alliés des États-Unis.