La mairie d’Albertville refuse d’accueillir un Professeur pro-palestinien aux positions controversées
Rechercher

La mairie d’Albertville refuse d’accueillir un Professeur pro-palestinien aux positions controversées

Christophe Oberlin est connu pour son soutien à Dieudonné et ses positions pro-palestiniennes qui lui ont valu un blâme par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins

Christophe Oberlin (Crédit : Facebook/Christophe Oberlin)
Christophe Oberlin (Crédit : Facebook/Christophe Oberlin)

La maire d’Albertville, Martine Berthet, a refusé de mettre à la disposition de l’Association France Palestine Solidarité une salle communale afin d’organiser une conférence en présence du Professeur Christophe Oberlin qui devait avoir lieu le 12 octobre prochain, rapporte le Daphiné.

Ce dernier est professeur de médecine à l’université de Paris VII et chirurgien à l’hôpital Bichat.

Les positions de Christophe Oberlin sont controversées. Il a dans le passé soutenu le polémiste Dieudonné et à cette occasion a été accusé d’antisémitisme.

D’autre part ses positions pro-palestiniennes lui ont valu un blâme par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins lorsque ce dernier avait inclus dans un examen de médecine humanitaire une question ambiguë sur le conflit entre Israël et Gaza. « Comment qualifier au cours de la guerre entre Israël et Gaza la mort par bombardement classique de 22 membres d’une même famille ? S’agit-il d’un crime de guerre, d’un crime contre l’Humanité, d’un génocide ? »

La maire d’Albertville a justifié son refus de recevoir cette personnalité dans une salle communale dans l’intention de protéger l’ordre public, déjà fortement troublé dans l’Hexagone.

« Nous nous sommes renseignés sur cette personne qui a déjà eu des problèmes par le passé. Et par mesure de précaution, dans le climat national et local actuel, nous n’avons pas souhaité ajouter de difficultés avec un invité sensible, » a déclaré le maire d’Albertville.

« Il a tenu certains propos, et même s’il a rectifié ensuite, il y a des antécédents qui font qu’on ne peut pas se permettre de l’accueillir dans une salle communale, » a-t-elle ajouté.

L’Association France Palestine Solidarité a de son côté maintenu son soutien au professeur de médecine et réaffirmé sa volonté de l’accueillir.

« Il participe depuis trente ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement au Maghreb, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient. Depuis 2001, il dirige régulièrement des missions chirurgicales en Palestine, particulièrement dans la bande de Gaza. Il témoigne aussi de ce qu’il observe sur le terrain, » peut-on lire sur le site de l’association.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...