Des milliers de citoyens juifs venus de toute la France ont participé au Salon de l’alyah, organisé le 30 mars dans le centre de Paris par l’Agence juive, en collaboration avec le ministère de l’Immigration et l’Organisation sioniste mondiale.

La foule est venue s’informer des opportunités offertes par Israël, des programmes d’alyah pour les jeunes, des programmes d’éducation pour adolescents, des conseils pour l’emploi…

Selon les chiffres de l’Agence juive, l’alyah de France a considérablement augmenté depuis le début de l’année : 854 nouveaux olim [nouveaux immigrants] de France sont arrivés en Israël au cours des mois de janvier et février, contre 274 au cours de la même période en 2013.

Ce bond de 312 % est en partie dû à une recrudescence des efforts déployés par l’Agence juive pour renforcer les relations entre la communauté juive française et Israël à travers la multiplication de programmes éducatifs, de séances d’information et de Salons de l’alyah.

La crise économique et l’aggravation du climat antisémite contribuent également à la hausse de l’alyah des Juifs de France. L’année 2014 semble donc être un excellent cru.

Israël a accueilli 3 280 nouveaux immigrants de France en 2013, une augmentation de 70 % par rapport aux 1 917 olim arrivés en 2012.

En effet, quelque 1 000 lycéens juifs ont participé récemment au programme Bac Bleu Blanc de l’Agence juive, qui permet aux élèves d’écoles juives d’explorer les opportunités offertes par Israël après leur diplôme d’études secondaires.

Israël a accueilli 3 280 nouveaux immigrants de France en 2013, une augmentation de 70 % par rapport aux 1 917 olim arrivés en 2012.

En outre, 1 000 jeunes Juifs français participent actuellement au programme Masa, un partenariat entre le gouvernement israélien et l’Agence juive qui permet aux jeunes de découvrir la vie des Juifs en Israël.

En comparaison, ils n’étaient que 500 il y a deux ans. Quelque 70 % des participants français à Masa font leur alyah après la fin de leur programme.

Il y a deux semaines, Sofa Landver, ministre de l’Immigration, et l’Agence juive ont dévoilé un nouveau plan gouvernemental pour encourager l’alyah de France.

Le plan prévoit d’augmenter le nombre de représentants de l’Agence juive en France, d’accroître les campagnes de communication, de développer de nouveaux programmes d’intégration pour immigrants.

Celui-ci prévoit également la création d’un comité spécial présidé par le Bureau du Premier ministre dans l’objectif de supprimer les obstacles à l’alyah que rencontrent les Français.

Objectif : doubler le nombre d’olim dans les années à venir.

Ce plan est le fruit de la coopération intensive entre le ministère de l’Immigration et l’Agence juive, aidés par l’Organisation sioniste mondiale, le ministère des Affaires de la diaspora, et le Keren Hayessod.

Salon de l'alyah à Paris (Crédit : Alain Azria)

Salon de l’alyah à Paris (Crédit : Alain Azria)