Lapid jure de « descendre dans la rue » si Netanyahu est inculpé et ne démissionne pas
Rechercher

Lapid jure de « descendre dans la rue » si Netanyahu est inculpé et ne démissionne pas

Si l'enquête dont fait l'objet le Premier ministre aboutit sur une inculpation, le chef du parti Yesh Atid s'est engagé à mener d'importantes manifestations s'il ne quitte pas son poste

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, Yair Lapid, président du parti Yesh Atid, et Yuval Steinitz, ministre des Renseignements israéliens en arrière-plan, à la Knesset, le 8 juillet 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au centre, Yair Lapid, président du parti Yesh Atid, et Yuval Steinitz, ministre des Renseignements israéliens en arrière-plan, à la Knesset, le 8 juillet 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le leader de Yesh Atid, Yair Lapid, a déclaré lundi qu’il mènerait des manifestations de masse au cas où le Premier ministre Benjamin Netanyahu serait inculpé et ne démissionnerait pas.

« Si Netanyahu est inculpé et ne démissionne pas, nous serons dans la rue », a déclaré Lapid lors de la réunion hebdomadaire de la faction Yesh Atid.

Le Premier ministre est soupçonné dans deux enquêtes.

Dans l’une des enquêtes, M. Netanyahu est soupçonné d’avoir reçu, illégalement, des cadeaux de personnalités très riches, dont le milliardaire australien James Packer et un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. La valeur totale de ces cadeaux a été chiffrée par les médias à des dizaines de milliers de dollars.

Une autre enquête cherche à déterminer s’il aurait essayé de conclure un accord secret avec le propriétaire du Yedioth Ahronoth pour une couverture favorable de la part du quotidien israélien.

M. Netanyahu s’est constamment défendu de tout méfait et se dit victime d’une campagne pour le chasser du pouvoir.

M. Netanyahu, 68 ans, à la tête du gouvernement depuis 2009 après un premier mandat entre 1996 et 1999, a été soupçonné à plusieurs reprises par le passé, sans être inquiété.

Sans rival apparent sur la scène politique, il a dépassé les onze ans de pouvoir au total et pourrait battre le record de longévité de l’historique David Ben Gourion, fondateur de l’Etat d’Israël, si l’actuelle législature va à son terme en novembre 2019.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...