Or Asraf, le voyageur israélien tué dans le tremblement de terre au Népal le mois dernier, a été enterré dans la ville natale de Lehavim du Néguev mercredi après-midi.

Des milliers de personnes ont assisté aux funérailles de l’unique victime israélienne du puissant tremblement de terre qui a dévasté la nation de l’Himalaya et a entraîné la mort de plus de 7 600 personnes.

« Tu es probablement au paradis à serrer dans tes bras Yuvi et Yifrach (Yuval Dagan et Tal Yifrach étaient des soldats dans l’unité d’Or qui ont été tués dans la guerre de l’année dernière à Gaza), alors dans tous les cas, tu ne seras jamais seul », a déclaré, un soldat de l’unité d’élité Egoz d’Asraf aux funérailles, selon Ynet.

Asraf, qui avait été blessé dans la guerre, faisait de la randonnée dans la zone de Langtang au nord de la capitale, Katmandou, lorsque le tremblement de terre a eu lieu.

Les membres de l’équipe de soutien qui ont retrouvé la dépouille d’Asraf dimanche incluaient neuf de ses camarades d’Egoz. Ils ont transporté son corps à travers un terrain dangereux, durement frappé par le tremblement de terre, au village le plus proche dimanche soir.

« Le voyage est fini, tu es finalement à la maison, mais comment peut-on mettre 22 ans de vie dans un cercueil », a déclaré Patrick, le père d’Asraf.

Il a rappelé l’envie de voyage et l’excitation d’Asraf alors qu’il partait pour son trek à travers le Népal.

« La mort t’a saisi alors que tu marchais heureux », a-t-il dit en se lamentant que le corps de son fils a été retrouvé moins de 100 mètres d’un terrain sûr.

« Merci d’avoir construit des forts de coussins avec moi, de m’avoir réveillée à 6 heures les samedis, de m’avoir protégée de loin et d’avoir rendu les parents fou lorsque j’avais un petit ami, a déclaré sa sœur Ella. Veille sur moi, mon ange ».

Une équipe d’aide d’urgence ZAKA est arrivée au Népal la semaine dernière dans une force conjointe avec les organisations de secours israéliennes Hatzalah et FIRST, pour aider dans les efforts de secours et tenter de localiser Asraf, le seul citoyen israélien qui n’avait pas donné signe de vie depuis le redoutable tremblement de terre.

Le corps d’Asraf a été localisé sur une route de trekking dans la région de Langtang, selon Eli Beer, le président d’Hatzalah. Beer a déclaré que l’équipe avait dû faire face à des terrains difficiles et des coulées de boues avec des fortes pluies et de la grêle dans leurs efforts de localiser le corps.

Nitay Reysh, un membre de l’équipe de secours qui a localisé le corps, a déclaré que deux hélicoptères étaient retournés vers la région samedi matin pour reboubler les efforts de recherche, en transportant des camarades de l’armée d’Or.

« Ses amis l’ont identifié. Ils ont été avec lui pendant trois ans et connaissaient chaque partie de son corps », a déclaré Reysh à Ynet.

« Nous sommes si tristes que nos efforts se soient conclus ainsi. Dans tous les jours de recherche pour Or, nous avions l’espoir de le trouver et de le ramener à sa famille, a déclaré Beer. Malgré nos efforts, quand nous avons trouvé Or, il n’était plus en vie. Nous sommes réconfortés du fait que grâce aux effort des volontaires, Or sera enterré en Israël ».

L’équipe du Times of Israel contribué à cet article.