Le rédacteur d’un célèbre site néo-nazi américain a apporté son soutien à Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a posté ce week-end un mème sur internet âprement critiqué pour son imagerie antisémite.

« Je soutiens Yair et son mème, et je suis heureux de constater qu’il existe une alt-right [abréviation de droite alternative en anglais, qui désigne l’extrême-droite] en Israël, qui lutte contre l’influence destructrice du peuple juif en Occident », a dit mardi soir Andrew Anglin, rédacteur du Daily Stormer, devant les caméras de la Deuxième chaîne.

« Yair est attaqué ici. Je veux dire, on ne peut pas juger le garçon par son père et ce garçon, il est attaqué par tout le monde », a-t-il dit dans un appel vidéo.

Ce week-end, Yair Netanyahu a publié un mème représentant le milliardaire juif américain George Soros et un personnage ressemblant aux représentations nazies de la communauté juive mondiale manipulant le Premier ministre Ehud Barak et deux dirigeants des manifestations hebdomadaires qui réclament la démission de Netanyahu, soupçonné de corruption.

Dessin publié par Yair Netanyahu sur son compte Facebook, le 8 septembre 2017. (Crédit : capture d'écran Facebook)

Dessin publié par Yair Netanyahu sur son compte Facebook, le 8 septembre 2017. (Crédit : capture d’écran Facebook)

Le post de Yair a suscité l’indignation des politiciens israéliens et de la communauté juive américaine.

« Tous les Juifs américains viennent l’attaquer, tous ces journaux de gauche israéliens le qualifient d’antisémite », a ajouté Anglin, disant que « ce qu’il fait, c’est résister à George Soros et aux Juifs libéraux. »

« Je défends Yair Netanyahu parce qu’il résiste aux Juifs », a-t-il poursuivi.

« Je viens tout juste d’être informé qu’il existe une alt-right juive israélienne. Je suis heureux de constater cela. Ses membres utilisent certains de nos mèmes, qui sont basés sur notre mouvement, a continué Anglin. Ils en ont marre des même personnes de la même façon que nous. »

Le site internet d’Anglin, le Daily Stormer, a rendu hommage au fils du Premier ministre, un « vrai pote », et s’autoproclamant son « premier fan mondial ».