Environ 200 personnes ont manifesté lundi à New York en faveur des trois adolescents israéliens enlevés jeudi soir dans le sud de la Cisjordanie.

Les manifestants, réunis devant le consulat d’Israël à New York à la mi-journée, ont prié et chanté pour le retour sain et sauf des jeunes gens, dont l’un, Naftali Frenkel, 16 ans, est également Américain.

Certains portaient des pancartes avec les photos des trois adolescents, sous le mot-clé « BringBackOurBoys » (ramenez nos garçons).

D’autres pancartes accusaient des « terroristes palestiniens » d’être responsables de ces enlèvements.

Les manifestants, parmi lesquels de nombreux jeunes d’âge scolaire, étaient réunis à l’initiative de plusieurs organisations dont l’Amcha-CJC [The coalition for Jewish concerns] et la RAJE (Russian-American Jewish Experience), basée à Brooklyn.

Dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le mouvement palestinien du Hamas d’être responsable du kidnapping des trois jeunes gens.

Pour tenter de les retrouver, l’armée israélienne a lancé son plus important déploiement en Cisjordanie depuis la fin de la deuxième Intifada en 2005.

Une quarantaine de membres du Hamas, dont le président du Parlement Aziz Dweik et cinq autres députés du Hamas originaires de Hébron, ont notamment été arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi, selon des sources concordantes.