Le ministère palestinien des Affaires étrangères a salué la résolution de l’UNESCO qui rejette la souveraineté d’Israël sur Jérusalem. Il s’agit d’une « victoire du droit international ».

Dans un communiqué, le ministère a exprimé sa gratitude aux membres de l’organe culturel de l’ONU qui a « confronté les dangers que posent les pratiques illégales d’Israël, la Puissance occupante, dans la Ville et ailleurs, et qui menace l’intégrité culturelle et historique de ces lieux inestimables ».

« Nous réaffirmons que la seule et unique menace qui plane sur Jérusalem et d’autres lieux en Palestine est l’occupation israélienne et ses pratiques illégales, ainsi que son inflexibilité et son refus de se soumettre au droit international et aux obligations auxquelles Israël est tenu selon ces lois », a déclaré le ministère.

Israël a mis en œuvre des efforts diplomatiques pour dissuader les États-membres de voter en faveur de cette résolution. Ramallah a décrit cette démarche comme une « campagne cynique de manipulation politique ».