Le pape François a invité dimanche le président israélien Shimon Peres et son hôte palestinien Mahmoud Abbas à venir au Vatican pour prier avec lui pour la paix, dimanche à la fin de la messe célébrée à Bethléem.

« J’invite le président Peres et le président Abbas à élever avec moi une intense prière (….) J’offre ma maison au Vatican pour accueillir ce moment de prière » pour la paix en Terre sainte, a-t-il déclaré.

Mahmoud Abbas se rendra le 6 juin au Vatican, répondant à l’invitation que le pape François a adressée dimanche au président palestinien et au chef de l’Etat israélien Shimon Peres, a annoncé à l’AFP le négociateur palestinien Saeb Erekat.

« Le président Abbas a accepté l’invitation du pape et le lui a dit », a déclaré M. Erekat, précisant que la visite aurait lieu le 6 juin.

M. Peres a « salué l’invitation du pape », a indiqué son porte-parole, sans confirmer qu’il s’y rendrait.

François a été accueilli avec des vivats par quelque 10 000 fidèles sur la place de la Mangeoire, pavoisée de drapeaux du Vatican et palestiniens et ornée d’un tableau géant de la naissance de Jésus, représenté enveloppé d’un keffieh, le symbole national palestinien, généreusement distribué à l’assistance.

A Jérusalem, le maire israélien de la ville Nir Barkat a accueilli le pape « par le message au monde que cette ville est ouverte aux peuples de toutes les religions », en présence d’une cinquantaine d’écoliers juifs, chrétiens et musulmans.