Shimon Peres doit s’envoler lundi soir pour les Etats-Unis pour une visite officielle, sa dernière en tant que président de l’Etat d’Israël, fonction qu’il quittera fin-juillet, a annoncé la présidence israélienne.

Le président israélien, 91 ans, considéré comme un « messager de la paix », s’entretiendra mercredi à la Maison-Blanche avec le président américain Barack Obama.

« La campagne pour le retour des trois Israéliens kidnappés, la pression sur l’Iran, des discussions sur la situation générale au Moyen-Orient et sur le processus de paix, la demande de libération de Jonathan Pollard (un espion israélien emprisonné aux Etats-Unis, NDLR) et le renforcement des relations israélo-américaines », feront partie des sujets abordés lors de cet entretien, selon un communiqué des services de M. Peres.

Jeudi, le président israélien prononcera un discours devant la Chambre des représentants puis devant le Sénat américain et dimanche il rencontrera à New-York Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, puis des représentants de la communauté juive américaine avant de rentrer en Israël.

Reuven Rivlin, un faucon de la droite israélienne, a été élu le 10 juin par le Parlement 10e président d’Israël, pour succéder à Shimon Peres qui restera dans l’Histoire pour son rôle au service de la paix. Il prendra sa succession le 28 juillet.