L’année 2013 aura été un bon cru pour Israël, qu’il s’agisse du tourisme ou du développement de nombreux partenariats économiques.

Le ministère du Tourisme a signé un accord avec la chaîne Carrefour pour la vente de coffrets voyages – suite à l’initiative d’Efrat Groman, directrice de l’Office de tourisme du gouvernement israélien en France.

Carrefour est la plus grande chaîne de supermarchés en France (21 % des parts de marché) et le numéro 2 mondial après Wal-Mart.

« Avec la mise en œuvre de l’accord ‘Ciel ouvert’, [ratifié en juin 2013 entre Israël et l’Union européenne, et qui permet une réduction du coût des billets d’avion], Israël est en train de devenir une destination possible pour les touristes européens des classes moyennes », peut-on lire dans le communiqué.

C’est ce genre de clientèle que l’État hébreu veut cibler grâce au partenariat.

Le directeur général du ministère du Tourisme, Amir Halevi, rejoint les propos de son ministre : « Vendre Israël comme destination de vacances à la plus grande chaîne française de supermarchés nous permettra de créer des partenariats avec d’autres groupes, jusque-là réticents. »

À partir de mi-mars, et pendant un mois, les responsables des ventes des supermarchés vendront des coffrets voyages incluant des vols avec la compagnie El Al et sept nuits d’hôtel en Israël.

Les coffrets voyages resteront néanmoins en rayon tout au long de l’année, et ce, même après la fin de l’opération qui s’étend sur l’ensemble de l’Hexagone.

Le club client de Carrefour compte plus de 13,7 millions de membres sachant que la population française est estimée à plus de 65 millions d’habitants, selon les dernières publications de l’INSEE.

La chaîne possède également 145 agences de voyage à travers le pays (Carrefour Voyages), qui se situent dans leurs surfaces.

Carrefour vend environ 45 000 coffrets voyages par an. En janvier-février, en marge de l’accord conclu, le ministère du Tourisme a formé quelque 400 agents de voyages à travers toute la France.

Cette collaboration entre le ministère du Tourisme et la chaîne française se chiffre à 125 000 euros.

Ce montant inclut les annonces publicitaires sur le site Internet de Carrefour, une page entière de publicité dans les brochures de la compagnie qui seront distribuées à 18 millions de personnes en France pendant le mois de mars, la publicité en magasins, des dépliants, des autocollants, etc.

Par ailleurs, une newsletter sur Israël sera envoyée pour les membres du club de fidélité Carrefour. Pour motiver les agents de voyages à vendre le produit « Israël », une liste des meilleurs vendeurs sera publiée et les plus chanceux seront récompensés.