Trois enfants et une femme sont morts jeudi après midi lors s’une collision frontale entre un bus et une automobile dans le nord d’Israël.

Trois garçons, âgés de 18 mois, 4 ans et 12 ans, sont décédés ainsi qu’une femme de 30 ans. Tous les trois se trouvaient dans la voiture.

Deux des garçons étaient les enfants de la femme tandis que le troisième était un membre de la famille, selon la police.

Les noms des victimes, qui sont tous des résidents de Nazareth, n’ont pas été dévoilés immédiatement.

L’accident s’est produit sur la route 784, entre Kfar Manda et le kibboutz Hanaton, en Galilée centrale.

Un responsable de la police a déclaré que selon l’enquête préliminaire, la voiture se serait retrouvée sur la voie inverse où elle est entrée en collision frontale avec le bus. Le responsable a indiqué que la collision était due à une erreur humaine, car l’accident est arrivé sur une route en ligne droite.

Selon les médias, huit passagers du bus et le chauffeur ont été légèrement blessés.

La police israélienne et les équipes d’urgences du Magen David Adom ont été appelées sur place et ont donné les premiers soins aux blessés.

Dans la matinée, une femme de 30 ans est décédée dans un accident de voiture près du croisement de Beit Kama dans le Néguev. Les pompiers sur place ont prononcé sa mort, et un autre homme d’une trentaine d’année a été évacué à l’hôpital Soroka de Beersheva pour être soigné.