Un adolescent musulman de la ville de New York a aidé la police à mettre la main sur un sans-abri qui a frappé une femme juive orthodoxe dans le métro.

Ahmed Khalifa, 17 ans, a raconté l’incident qui a eu lieu mardi dans un wagon bondé à Brooklyn au New York Daily News.

“Cela a été une gifle très forte, j’ai presque pu la ressentir”, a raconté le lycéen au journal.

Les lunettes de la femme se sont brisées sous le choc et elle a perdu connaissance. Elle a été débarquée du métro et prise en charge dans un hôpital local.

L’agresseur a quitté précipitamment le wagon à l’arrêt suivant et l’adolescent a alerté le conducteur pour maintenir le train à l’arrêt et appeler une ambulance. Puis il s’est lancé à la poursuite de l’agresseur, selon le Daily News.

Khalifa explique qu’un passant orthodoxe juif l’a fait monter à bord de sa voiture et qu’ils ont alors discuté de la nature de ce crime de haine. Lorsqu’il a aperçu l’agresseur à l’arrêt d’un bus, les deux poursuivants ont appelé la patrouille de sécurité juive Shomrim.

L’adolescent, le passant et les membres de Shomrim ont attendu à proximité de l’arrêt de bus jusqu’à l’arrivée de la police.

Cette dernière a fait sortir l’agresseur, Rayvon Jones, 31 ans, du bus. Jones devra répondre d’agression devant le tribunal pénal de Brooklyn.

Le Daily News a rapporté que l’un des patrouilleurs de Shomrim avait ramené Khalifa chez lui.

“Vous avez des gens qui diraient :’Elle est Juive, pourquoi vous lui êtes venu en aide ?’ », a dit Khalifa au journal. “Moi, c’est plutôt que je considère tout le monde à égalité. Et je traite tout le monde de la même manière”.