TORONTO – Un couple canadien reconnu coupable de complot destiné à poser une bombe au Parlement de Colombie-Britannique projetait de s’infiltrer dans une synagogue et de tuer des « petits » Juifs pour éviter que les enfants aillent en enfer, selon des documents de la Cour.
 
Des notes de police présentées cette semaine à la Cour suprême de la Colombie-Britannique à Vancouver détaillent que le mari d’Amanda Korody, John Nuttall, avait dit à un policier infiltré que sa femme pensait qu’elle rendrait service aux enfants juifs en les envoyant au paradis, car elle croyait que des « Juifs adultes » arrivaient à « l’enfer éternel » quand ils meurent, a rapporté mardi le Times Colonist de Victoria.

Il y a quelques mois, Nuttall et Korody avaient été reconnus coupables d’avoir comploté pour faire exploser il y a deux ans des bombes artisanales à l’aide d’autocuiseurs au Parlement de Colombie-Britannique au cours des célébrations de la Fête du Canada.

Le couple, qui se définit comme des convertis à l’islam, sont de retour devant la cour pour tenter d’annuler le verdict en raison du mauvais comportement de la police.

« J’ai demandé à Nuttall comment il pense qu’il aura accès à des enfants juifs et il a répondu que [lui et sa femme] étaient tous deux blancs et pourraient se faire passer pour des Juifs », peut-on lire dans la note d’un agent d’infiltration de la Gendarmerie royale du Canada, datée de mars 2013.

« Ils passeront inaperçus à la synagogue. Ils vont gagner la confiance de tout le monde. Et ensuite ils se procureront assez d’armes et de munitions pour mener à bien leur mission ».

Nuttall a reconnu que les enfants juifs étaient des non-combattants, mais croyait qu’ils seraient élevés dans la haine des Arabes et des Musulmans, a écrit l’agent d’infiltration. Cependant, Nuttall a finalement dit que « vous ne savez jamais, ils peuvent se convertir [à l’islam] à l’âge adulte. »

Les avocats de Korody et Nuttall soutiennent que la Gendarmerie royale du Canada a piégé le couple, par une longue et élaborée combine d’infiltration.