Le député Ahmed Tibi, Liste arabe unie, affirme que les auteurs d’une attaque à la bombe incendiaire, qui a tué un enfant palestinien en Cisjordanie, étaient des « néo-nazis juifs » et a appelé l’attaque de « Kristallnacht » [Nuit de cristal].

« La chose la plus terrible est que le Premier ministre n’ait pas été là pour se frapper la poitrine au cours de Kristallnacht à Duma, la semaine dernière, qui a été perpétrée par des néo-nazis juifs qui vivent dans les colonies », a dénoncé Tibi dans un discours lors d’une séance houleuse à la Knesset qui avait pour sujet la récente flambée de violences.

« Ils ne sont pas seulement les mauvaises pommes ; c’est un disque rayé », a-t-il ajouté, avant de jeter le blâme pour l’attaque sur le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son cabinet.

Tibi affirme que les auteurs de l’attentat et d’autres, soupçonnés d’être des extrémistes juifs, avaient « le soutien politique du cabinet ».

Il a poursuivi : « Ils ont déjà brûlé des maisons palestiniennes à 15 reprises et n’ont pas été arrêtés. Cet assassinat odieux ne sera pas le dernier, parce que la politique ne changera pas ».