Des rouleaux de la Torah ont été dédiés aux trois adolescents assassinés par un donateur américain qui souhaite rester anonyme jeudi.

Les rouleaux ont été envoyés par avion en Israël et présentés aux familles Fraenkel, Shaar et Yifrach dans leurs maisons respectives. Les pères de chaque famille ont inscrit les trois lettres finales pour finaliser le texte.

« Les condoléances arrivent d’au-delà des mers » peut-on lire sur la page Facebook de Talmon où les Shaar vivent.

Les familles de Naftali Fraenkel, 16 ans, Eyal Yifrach, 19 ans, et Gil-Ad Shaar, 16 ans, sont en pleine période de Shivah, la période de deuil de sept jours qui suit l’enterrement. Les obsèques de leurs fils ont eu lieu mardi et un millier de personnes y ont participé.

Jeudi, des responsables du gouvernement, dont Moshe Yaalon et le président, récemment élu mais pas encore entré en fonction, Reuven Rivlin, ont visité les familles pour leur présenter leurs condoléances.

Après sa visite aux familles, Yaalon a déclaré que les familles « sont l’incarnation de ce qui est bon et noble chez l’Homme ».

Rivlin les a félicités d’avoir fait ressentir à Israël qu’il était une famille.

Le président élu a aussi parlé de la vague de racismes, des demandes de vengeances ainsi que de la mort de Mohammad Abou Khdeir à Jérusalem-Est qui pourrait avoir été victime, selon la police, d’un meurtre motivée par la vengeance.

Pendant 2 000 ans, « nous avons aimé la Terre d’Israël sans avoir besoin de définir cet amour par la haine de l’autre », a-t-il déclaré.

Rivlin a ensuite ajouté : « Le meurtre est un meurtre, que le meurtrier soit Juif ou Arabe. Ces choses doivent être dites clairement. Tout abandonner et scander ‘Mort aux arabes’ parce qu’ils sont arabes sont des choses qui m’horrifie tout autant que vos et mes ancêtres étaient horrifiés lorsqu’ils scandaient ‘Morts au Juifs’ ».

Les trois étudiants de la Yeshiva ont été enlevés le 12 juin à un poste d’auto-stop en Cisjordanie entrainant une recherche de 18 jours qui s’est concentrée principalement dans la région d’Hébron. Leurs corps ont été découverts par une équipe de recherche civile près d’Halloul lundi soir.

Israël soupçonne les membres du Hamas Marouane Kawasmeh et Amer Abou Eisheh d’être les auteurs de l’enlèvement car ils sont introuvables depuis le jour de l’enlèvement. On ne les a pas encore retrouvés.