Un drone israélien s’est écrasé au Liban samedi, non loin de la ligne de démarcation avec l’Etat hébreu, ont indiqué une source militaire libanaise et l’armée israélienne à l’AFP.

« Le drone s’est écrasé à la frontière libanaise, à l’intérieur du territoire libanais. Les troupes libanaises se trouvent dans le secteur », a affirmé la source militaire libanaise à l’AFP.

L’agence nationale d’information a ajouté que l’armée libanaise avait transporté le drone vers une caserne à Marjayoun, une ville du sud du Liban.

L’armée israélienne a ensuite confirmé qu' »un avion sans pilote qui effectuait une opération de surveillance de routine à la frontière libanaise s'(était) écrasé en territoire libanais à la suite d’un incident technique ».

« Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine de cet incident », a précisé à l’AFP la porte-parole de l’armée sans donner d’autres détails.

Cet incident n’est pas le premier de ce type. En février, un drone israélien s’était écrasé sur la « ligne bleue », la ligne de démarcation. Des soldats israéliens s’étaient alors rendus dans le secteur pour récupérer les pièces de l’appareil.

La ligne « bleue » a été tracée le 7 juin 2000 par l’ONU, après le retrait israélien du sud du Liban le 25 mai 2000.