Un ancien député jordanien a accusé les Juifs d’utiliser le sang des enfants chrétiens pour faire de la matza (pan azyme).

Cheikh Abd Al-Munim Abu Zant a évoqué la calomnie du sang dans un entretien avec Al-Aqsa TV tôt ce mois-ci, qui a été traduit et mis en ligne mercredi par l’Institut de recherche des médias au Moyen-Orient (MEMRI).

Le mythe remonte au Moyen Age en Europe et a souvent été utilisé comme prétexte pour commettre des atrocités contre les communautés juives.

« Lors de leurs fêtes religieuses, s’ils ne peuvent pas trouver de musulman à massacrer pour ensuite utiliser des gouttes de son sang pour pétrir la matza qu’ils mangent, ils massacrent un chrétien pour prendre des gouttes de son sang et le mélanger à la matza qu’ils mangent lors de cette fête », a déclaré Abu Zant.

Al-Aqsa TV est la chaîne officielle du Hamas, diffusée depuis la bande de Gaza.

Le cheikh a également prétendu que les Juifs sont des « menteurs » qui pratiquent d’autres formes de cannibalisme : « Nous devons comprendre la vraie nature des Juifs, parce que le monde entier est trompé et tourmenté par eux. Le Saint Coran a révélé leur vraie nature… On pourrait continuer sans fin sur le sujet de la fausseté des Juifs… ils autorisent les cannibalisme et mangent de la chair humaine ».

Ce n’est pas la première fois que l’ancien député jordanien provoque une controverse.

Dans un entretien avec al-Aqsa TV en juin 2012, le cheikh a déclaré que la responsabilité du monde chrétien de libérer Bethléem avait été oubliée à cause de l’alcool, de la syphillis, de la gonorrhée et du sida ».