RIO DE JANEIRO – Un Israélien dont les restes exhumés avaient été retrouvés dans un sac plastique au Brésil a été enterré selon le rite juif.

Carlos Ginsberg avait été enterré il y a sept ans dans un cimetière non juif, mais ses restes avaient été ensuite exhumés pour faire de la place à un autre corps avec une nouvelle pierre tombale. Son corps avait ensuite été stocké dans un sac en plastique bleu étiqueté avec son nom.

Dans le cadre de la loi brésilienne, un corps enterré dans un cimetière public peut être exhumé après sept ans, et les restes déplacés, libérant ainsi la tombe pour un autre corps.

La découverte du corps de Ginsberg a eu lieu il y a deux semaines, quand son frère a visité la tombe à Sao Paulo, a annoncé le site d’informations en hébreu BChadrei Chareidim.

Le rabbin Yisroel Meir Riani, qui dirige BeNoam, une organisation qui s’occupe des sujets religieux de ce genre, a déclaré que le fils de Ginsberg, qui vit en Israël, avait alors reçu un appel de son oncle, qui était dévasté d’avoir découvert que son frère n’était plus dans sa tombe.

Ginsberg, qui a émigré au Brésil depuis Israël, avait des difficultés financières, et aucun des membres de sa famille, qui sont tous des juifs traditionalistes, ne pouvait payer des funérailles religieuses.

« Quand Carlos Ginsberg est mort, son frère n’avait pas l’argent pour payer la chevra kadisha [les pompes funèbres juives] pour l’enterrer dans un cimetière juif, donc il a décidé de l’enterrer ailleurs, a déclaré Riani. Il ne connaissait pas la loi brésilienne qui permet de déterrer un corps après sept ans. »

Les efforts de la famille pour faire transporter les restes de Ginsberg en Israël ont échoué car la mort avait eu lieu il y a trop longtemps, malgré l’intervention du ministre israélien des Affaires religieuses, David Azoulay.

Riani a déclaré à BChadrei Chareidim qu’Elio Moti Sonnenfeld, un juif très impliqué dans les œuvres caritatives au Brésil, a proposé son aide et « après une semaine de travail intense, nous avons pu convaincre la chevra kadisha » d’enterrer Ginsberg dans le cimetière juif.

Plusieurs dizaines de personnes ont assisté aux funérailles de Ginsberg vendredi.