RIO DE JANEIRO — Un jeune militant juif homosexuel a été agressé dans un parc de Santiago, au Chili, par trois hommes qui arboraient des symboles néo-nazis.

Jorge Arce marchait jeudi dans le parc Bustamante, vêtu d’un tee-shirt imprimé du drapeau israélien, un cadeau qui lui avait été récemment fait par sa mère. Les agresseurs ont hurlé “meurtrier” avant de le frapper à la poitrine.

Il a également reçu des coups de rasoir aux jambes et aux bras, a rapporté le site d’information, El Mostrador.

“J’ai eu quarante points de suture sur le bras. Certaines cicatrices resteront pour toujours. Seulement parce que je suis Juif. La douleur que je ressens me bouleverse », a-t-il déclaré au Mouvement pour l’Intégration et la Libération Homosexuelle (MOVILH) qui a qualifié l’agression d’ « attaque antisémite et homophobe ».

Arce est membre du groupe des Juifs pour la diversité Hod, organisation qui soutient les minorités sexuelles et les droits de la communauté LGBT.

“Nous voulons nous assurer que la communauté juive du Chili reste en permanence vigilante, de manière à ce que ce genre d’action ne puisse pas se produire dans le pays, et que toutes les mesures soient prises pour sauvegarder les droits des Juifs et de toutes les minorités menacées par les crimes de haine”, est-il écrit dans un communiqué émis par la Comunidad Judia de Chile, organisation-cadre de la communauté juive dans le pays.

https://twitter.com/VozCiudadanaCL/status/820016581031985152/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

“Nous rejetons cette agression de haine qui mérite toutes les sanctions légales et sociales. Bien sûr, nous soutiendrons les actions judiciaires que la communauté juive décidera d’initier.

Notre communauté a toujours soutenu et montré de la solidarité avec les victimes d’homophobie”, déclare ainsi le mouvement MOVILH sur sa page Internet.

15 000 Juifs vivent actuellement au Chili. Ce pays accueillerait également la plus importante communauté palestinienne hors du monde arabe – 30 000 membres.