10 000 personnes attendues aux funérailles des membres assassinés de la famille Salomon, selon les autorités
Rechercher

10 000 personnes attendues aux funérailles des membres assassinés de la famille Salomon, selon les autorités

Des mesures exceptionnelles ont été prises aux niveaux régional et local pour permettre un éventuel afflux d'Israéliens en deuil suite à l'attentat perpétré dans l'implantation de Halamish

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Yossef et Chaya Salomon (Crédit : autorisation)
Yossef et Chaya Salomon (Crédit : autorisation)

Les autorités locales ont indiqué que des arrangements sont en cours pour organiser au mieux les funérailles, prévues dimanche après-midi, des trois membres de la famille Salomon qui ont été assassinés dans la soirée de vendredi par un terroriste palestinien dans l’implantation de Halamish, en Cisjordanie.

Yosef Salomon, 70 ans, et ses deux enfants Chaya, 46 ans, et Elad Salomon, 36 ans, ont été poignardés à mort dans leur habitation par Omar al-Abed, une jeune palestinien de 19 ans, au cours d’une fête célébrant la naissance d’un petit-fils.

L’épouse de Yosef, Tova, 68 ans, a été grièvement blessée et prise en charge au centre médical Shaare Zedek à Jérusalem où elle a été opérée samedi matin et où elle se remet actuellement de ses blessures.

Les funérailles auront lieu à 17 heures 30 au cimetière municipal de Modiin, dans le centre d’Israël, où vivent deux des trois autres enfants de la famille.

« Des mesures ont été prises aux niveaux local et régional pour l’arrivée attendue de 5 000 à 10 000 personnes », a indiqué Jonny Cline, membre du Conseil municipal en charge du portefeuille des affaires religieuses, qui est responsable de la gestion des cimetières.

La police fermera toutes les routes d’accès au cimetière depuis les Routes 1 et 443 et à Modiin, la municipalité mettra en place un système de navettes depuis plusieurs sites de la ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...