150 ados juives d’Australie donnent leurs cheveux pour des enfants cancéreux israéliens
Rechercher

150 ados juives d’Australie donnent leurs cheveux pour des enfants cancéreux israéliens

Les élèves du Beth Rivkah Ladies College ont donné plus de 45 mètres de cheveux à la fondation Zichron Menachem

Dons de cheveux pour des perruques destinés à des enfants souffrant d'un cancer pendant un évènement organisé par Zichron Menachem, l'association israélienne de soutien aux enfants avec un cancer et à leurs familles. Illustration. (Crédit : Meital Cohen/Flash90)
Dons de cheveux pour des perruques destinés à des enfants souffrant d'un cancer pendant un évènement organisé par Zichron Menachem, l'association israélienne de soutien aux enfants avec un cancer et à leurs familles. Illustration. (Crédit : Meital Cohen/Flash90)

Quelque 150 élèves d’une école juive pour filles d’Australie ont donné leurs cheveux pour faire des perruques pour les enfants israéliens souffrant d’un cancer.

La coupe a eu lieu le mois dernier au Beth Rivkah Ladies College, une école du Habad de Melbourne, selon un article publié mercredi sur le site du Habad. Les élèves, qui avaient laissé pousser leurs cheveux pendant dix mois, ont donné des tresses d’au moins 10 centimètres pour aider l’association Zichron Menachem en Israël.

L’initiative a été lancée l’année dernière, quand quelques élèves ont pensé à laisser pousser leurs cheveux pour Zichron Menachem. Michal Tenenbaum, une élève de terminale, faisait partie des premières à lancer le mouvement, selon l’article. Ses camarades l’ont rejointe quand ses deux sœurs ont également commencé à se laisser pousser les cheveux.

Les cheveux ont été coupés pendant une cérémonie au cours de laquelle les professeurs ont utilisé six paires de ciseaux pour couper les tresses de six élèves en même temps sur une estrade, devant toute l’école. Un représentant de Zichron Menachem a remercié les filles pour leurs contributions, et a expliqué que leurs cheveux seraient utilisés pour aider d’autres enfants à affronter certains effets émotionnels du traitement du cancer.

Une salve d’applaudissements a retenti a chaque fois que les lames s’activaient, alors que les jeunes filles haletaient et gloussaient, selon l’article.

« Le fait que des personnes ici acceptent de ne pas considérer leurs cheveux comme acquis, de sacrifier quelque chose qui peut être crucial pour leur personnalité, est plus qu’admirable », a déclaré Michal Franck, une élève de Beth Rivkah qui a perdu ses cheveux en raison d’une maladie auto-immune.

Les filles de Beth Rivkah ont donné au total plus de 45 mètres de cheveux qui seront directement utilisés pour fabriquer des perruques, et les cheveux de moins de 10 centimètres, la longueur minimale pour cet usage, seront vendues par Zichron Menachem pour lever des fonds.

Certaines des élèves ont déjà commencé à refaire pousser leurs cheveux pour un deuxième don, selon l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...