Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

2 touristes attaqués: « Aucune hostilité » contre l’Allemagne, assurent les Palestiniens

L'envoyé allemand a dû rédiger un second tweet pour expliquer que "deux touristes étaient en grave danger car ils ont été poursuivis par une foule et cela ne peut jamais être justifié"

La police palestinienne à côté d'une voiture de location conduite par des touristes allemands agressés par des Palestiniens à Naplouse, en Cisjordanie, le 18 mars 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
La police palestinienne à côté d'une voiture de location conduite par des touristes allemands agressés par des Palestiniens à Naplouse, en Cisjordanie, le 18 mars 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Les Palestiniens n’ont « évidemment aucune hostilité » vis-à-vis de l’Allemagne, a déclaré dimanche à l’AFP le porte-parole des services de sécurité palestiniens au lendemain de la violente attaque d’une voiture de deux touristes allemands à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Selon une source sécuritaire palestinienne locale ayant requis l’anonymat, « un groupe de jeunes hommes a attaqué [samedi] à coups de pierres une voiture civile dotée de plaques d’immatriculations israéliennes » dans le centre de Naplouse.

Sur Twitter, l’ambassadeur allemand en Israël, Steffen Seibert, a jugé « révoltant et lâche » qu’une « foule attaque des touristes parce qu’ils n’aiment pas leur plaque d’immatriculation ».

Seibert a dû ensuite rédiger un autre tweet après avoir fait l’objet de critiques suite à son premier tweet.

« Aux détracteurs de mon tweet : Nous connaissons la douleur des Palestiniens. Nous soutenons leurs aspirations pacifiques à un État. Nous connaissons la grande hospitalité palestinienne. Mais hier, deux touristes étaient en grave danger car ils ont été poursuivis par une foule et cela ne peut jamais être justifié, » a-t-il rappelé.

« Nous n’avons évidemment aucune hostilité à l’encontre d’un pays dont des citoyens visitent nos villes », a déclaré à l’AFP Talal Dwekat, porte-parole des services de sécurité palestinien.

Selon lui, les agresseurs se sont « méfiés » d’un véhicule « étranger », en l’occurrence loué, craignant qu’il puisse être utilisé par des membres des forces spéciales israéliennes infiltrés en territoire palestinien, comme cela arrive fréquemment.

Les deux touristes allemands sont finalement parvenus à prendre la fuite à pied. Selon la Douzième chaîne, un Arabe israélien les aurait aidés à s’échapper.

« Nous voulions juste boire un café », auraient indiqué les touristes.

Hallel et Yagel Yaniv, deux jeunes frères israéliens qui passaient par la ville de Huwara en voiture ont été assassinés le 26 février dernier par un terroriste.

Les frères Hallel, à gauche, et Yagel Yaniv, tués lors d’une attaque terroriste dans la ville de Huwara, en Cisjordanie, le 26 février 2023. (Autorisation)

Ce dimanche, l’armée israélienne a indiqué qu’ « un terroriste (avait) ouvert le feu sur un véhicule israélien, touchant deux civils » à Huwara. Sur place, « nous avons trouvé deux blessés, dont un dans un état grave, avec des blessures dans le haut du corps et (l’autre), une femme en état de panique. Nous leur avons administré les premiers soins et les avons évacués en ambulance », a indiqué un des sauveteurs, Tomer Fein, dans une vidéo diffusée par le Magen David Adom. Selon l’armée, l’assaillant a été capturé après que « des soldats (…) et l’un des deux civils blessés (eurent) répliqué à balles réelles contre (lui) et l'(eurent) blessé ».

Sans revendiquer l’attaque, les groupes terroristes de la Bande de Gaza du Hamas et du Jihad islamique l’ont qualifiée dans des communiqué séparés – mais au langage similaire – de « réponse normale aux crimes de l’occupation » israélienne.

Les médecins ont soigné un Israélien de 64 ans, légèrement blessé après que sa voiture a essuyé des coups de feu et des jets de pierres en Cisjordanie. Le Magen David Adom a déclaré que l’homme avait été blessé au carrefour Doar, près du village de Ras Karkar en Cisjordanie. Il a continué à conduire jusqu’à ce qu’il rencontre des médecins au point de contrôle voisin de Hashmonaim. MDA dit qu’ils vont l’emmener à l’hôpital.

Ces deux attaques surviennent le jour même de pourparlers israélo-palestiniens, en présence de médiateurs égyptiens, jordaniens et américains, dans la ville égyptienne de Charm el-Cheikh.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.