Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

4 personnes ont reçu les cornées des frères tués dans un attentat terroriste

Le don d'organes s'est fait avec le consentement des parents de Hallel et Yagel Yaniv, tués à Huwara la semaine passée. Le suspect de la fusillade meurtrière a été tué hier

Les frères Hallel, à gauche, et Yagel Yaniv, tués lors d'une attaque terroriste dans la ville de Huwara, en Cisjordanie, le 26 février 2023. (Autorisation)
Les frères Hallel, à gauche, et Yagel Yaniv, tués lors d'une attaque terroriste dans la ville de Huwara, en Cisjordanie, le 26 février 2023. (Autorisation)

Quatre personnes ont reçu les cornées des deux frères tués dans une attentat terroriste, la semaine dernière, a annoncé mercredi l’hôpital Beilinson.

Hallel et Yagel Yaniv, respectivement âgés de 21 et 19 ans et originaires de l’implantation de Har Bracha, dans le nord de la Cisjordanie, ont été victimes d’une attaque terroriste alors qu’ils traversaient la ville palestinienne voisine de Huwara en voiture, le 26 février dernier.

Les parents ont accepté que les cornées de leurs fils, qui étaient tous deux porteurs de cartes de donneurs d’organes ADI, soient transplantées, a précisé l’hôpital.

Aucune information n’a été donnée sur les bénéficiaires des cornées.

L’annonce s’est faite un jour après l’entrée des soldats israéliens à Jénine, à la poursuite du tireur présumé, responsable de la mort des deux frères.

L’incursion a déclenché une fusillade qui a fait six morts côté palestinien, parmi lesquels Abdel Fattah Hussein Kharousha, 49 ans, membre du Hamas, le terroriste recherché.

Suite à la mort des deux frères, un groupe de résidents d’implantations radicaux a saccagé la ville de Huwara, incendiant maisons et automobiles.

Un Palestinien a été tué dans des circonstances peu claires et plusieurs personnes ont été blessées dans des violences qui ont suscité une forte indignation en Israël et au-delà, certains qualifiant même l’incident de « pogrom ».

Les cinq Palestiniens tués mardi étaient des membres de groupes terroristes, dont un autre membre du Hamas, un membre du Jihad islamique palestinien, et trois possibles membres des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, un groupe terroriste vaguement affilié au parti Fatah au pouvoir de l’Autorité palestinienne.

Les autorités palestiniennes de la Santé ont déclaré que 12 autres personnes avaient été blessées dans le raid de Jénine, dont trois grièvement.

Des personnes assistent aux obsèques des frères Hallel, 21 ans, et Yagel Yaniv, 19 ans, au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem, le 27 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Trois officiers de l’unité antiterroriste de la police Yamam ont été blessés, un modérément et deux légèrement.

L’armée a fait savoir que ses soldats s’étaient également déployés dans Naplouse, où ils ont interpellé les fils du tueur présumé de Huwara, Khaled et Muhammed Kharousha.

Selon le Shin Bet, les deux hommes sont soupçonnés d’avoir planifié et aidé à mener à bien l’attaque.

Emanuel Fabian a contribué à la rédaction de cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.