Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

4 policiers blessés dans une attaque terroriste à Kochav Yaïr ; le suspect a été abattu

L'attaquant est Waheb Sabita, 26 ans, de Tira ; sa famille dit avoir prévenu la police qu'il avait des intentions suicidaires et qu'on lui avait diagnostiqué des "troubles mentaux"

Scène d'un attentat à la voiture bélier à Kochav Yair, dans la nuit du 2 au 3 avril 2024 (capture d'écran vidéo ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Scène d'un attentat à la voiture bélier à Kochav Yair, dans la nuit du 2 au 3 avril 2024 (capture d'écran vidéo ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Quatre officiers de police ont été blessés, dont un grièvement, lors d’un attentat terroriste près de la ville de Kochav Yair, dans le centre d’Israël, à proximité de la ligne verte, dans la nuit de mardi à mercredi.

Après avoir pris pour cible le groupe de quatre officiers près du carrefour Kochav Yair, le suspect s’est rendu en voiture au poste de contrôle 109 situé à proximité, où il a tenté de poignarder les forces de sécurité présentes sur place, qui sont parvenues à le « neutraliser », a indiqué la police.

Outre un policier de 23 ans grièvement blessé et transporté dans un hôpital voisin, un autre policier de 46 ans a été modérément blessé. Les deux autres ont été légèrement blessés, ont indiqué les autorités sanitaires.

La mort du terroriste a été déclarée sur les lieux, a précisé la police, ajoutant qu’elle avait déterminé qu’il avait agi seul. Selon les médias israéliens, il s’agit de Waheb Sabita, un habitant de 26 ans de la ville arabe israélienne voisine de Tira.

Dans une déclaration, la famille de Sabita a indiqué que le frère du suspect avait signalé à la police que Waheb était en proie à une crise psychotique et qu’il avait menacé de se suicider dix minutes avant l’attentat.

« C’était un garçon calme et introverti, à qui l’on avait récemment diagnostiqué des troubles mentaux et qui recevait des soins à domicile », ont-ils déclaré.

« Tout ce que nous demandons aujourd’hui, c’est le droit d’enterrer le corps et qu’une enquête factuelle et juste soit menée, en soulignant notre critique de la facilité avec laquelle les officiers de police appuient sur la gâchette lorsqu’il s’agit de citoyens arabes et en soulignant notre position claire contre la violence sous toutes ses formes », a ajouté la famille.

Le ministère de la Défense a publié des images de l’attaque.

Dans cette séquence, Waheb Sabita, un résident de la ville arabe israélienne de Tira, située à proximité, court en direction des gardiens de la sécurité stationnés au carrefour d’Eilyahu armé d’un couteau, portant des tongs.

Si ces attaques sont plus fréquentes en Cisjordanie, l’incident de cette nuit s’ajoute à plusieurs autres qui ont eu lieu à l’intérieur même d’Israël ces dernières semaines.

Lundi, trois personnes ont été grièvement blessées lors d’une attaque terroriste au couteau dans un centre commercial de la ville de Gan Yavne, dans le sud du pays, et un officier de l’armée israélienne, qui n’était pas en service, a été poignardé et légèrement blessé lors d’une attaque terroriste à la gare routière centrale de Beer Sheva.

Les tensions en Israël et en Cisjordanie sont vives depuis le 7 octobre, date à laquelle quelque 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël par la frontière de Gaza dans le cadre d’une attaque menée par le Hamas, tuant au moins 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et prenant 253 otages.

Les autorités se sont inquiétées d’une éventuelle recrudescence de la violence pendant le mois sacré du Ramadan, bien que les trois dernières semaines n’aient pas été marquées par une recrudescence des attaques.

Emanuel Fabian a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.