883 porteurs du coronavirus en Israël, 1 mort, 15 malades dans un état grave
Rechercher

883 porteurs du coronavirus en Israël, 1 mort, 15 malades dans un état grave

Un bond de 178 personnes depuis vendredi ; 19 personnes dans un état modéré tandis que les autres présentent des symptômes légers

Un Israélien portant un masque attend un bus à Jérusalem le 19 mars 2020. (Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP)
Un Israélien portant un masque attend un bus à Jérusalem le 19 mars 2020. (Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP)

Le ministère de la Santé a annoncé samedi matin que 883 personnes en Israël avaient reçu un diagnostic de coronavirus, soit une hausse de 178 depuis vendredi.

Le ministère a déclaré que 15 personnes se trouvaient dans un état grave, un jour après la mort d’Aryeh Even, un homme de 88 ans, le premier décès dans le pays lié à l’épidémie mondiale.

19 personnes sont dans un état modéré tandis que les autres présentent de légers symptômes.

Le ministère de la Santé a déclaré avoir augmenté le nombre de tests, passant à environ 2 200 par jour. Le nombre de tests augmentera à 3 000 par jour à partir de dimanche et à 5 000 par jour à partir de la semaine suivante.

La forte augmentation du nombre de personnes diagnostiquées est au moins en partie attribuable à l’augmentation des tests effectués dans tout le pays, bien que le ministère ne publie plus le nombre exact de tests effectués.

Samedi matin, 3 030 membres du personnel médical israélien étaient en quarantaine, dont 814 médecins et médecins et 893 infirmiers. 42 employés sont porteurs du coronavirus.

La plupart des personnes en isolement sont du personnel médical travaillant dans les hôpitaux (1 567), des agents de koupat holim (780), des agents de santé de Jérusalem-Est (295), 135 employés du Magen David Adom, 95 des hôpitaux psychiatriques, 74 issus des hôpitaux gériatriques, 25 des hôpitaux de réadaptation, 17 employés du siège du ministère de la Santé et 15 des bureaux du ministère de la Santé.

Vendredi, le chef de l’Association israélienne des biochimistes, microbiologistes et travailleurs de laboratoire a accusé le ministère de la Santé de ne pas laisser les laboratoires médicaux fonctionner à pleine capacité pendant Shabbat, le jour du repos juif.

Le ministère de la Santé a démenti cette affirmation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...