A voir : un officiel palestinien félicite son fils de vouloir tuer des ‘Sionistes’
Rechercher

A voir : un officiel palestinien félicite son fils de vouloir tuer des ‘Sionistes’

Tawfiq Tirawi raconte qu’il a entendu son fils de deux ans chanter : "Papa, achète-moi un pistolet et un fusil, et je vaincrai Israël et les Sionistes"

Capture d'écran de la vidéo de l'officiel palestinien content que son fils veuille tuer les Sionistes, Tawfik Tirawi  (Crédit : YouTube)
Capture d'écran de la vidéo de l'officiel palestinien content que son fils veuille tuer les Sionistes, Tawfik Tirawi (Crédit : YouTube)

Un officiel de haut rang de l’Autorité palestinienne a félicité son fils âgé de deux ans pour avoir exprimé son désir de tuer des « Sionistes » dans une chanson d’enfant vantant le martyre.

Dans un entretien avec une chaîne de télévision de l’AP, Tawfiw Tirawi, membre du Comité Central du Fatah, a raconté avec fierté comment son fils a chanté « Escortez le martyr à son mariage ».

« Aujourd’hui, sa mère m’a dit qu’il a chanté : « Papa, achète-moi un pistolet et un fusils, pour que je puisse vaincre Israël et les Sionistes », a déclaré Tirawi, se vantant que son fils n’avait « pas encore trois ans ».

Si Tirawi a admis que son fils ne connaissait pas le sens de la chanson, il a déclaré que de tels sentiments étaient une expression naturelle de nationalisme palestinien.

« Les Palestiniens par nature et éducation ressentent un sentiment d’appartenance à la terre et à leur foyer », a-t-il expliqué.

L’entretien, diffusé le mois dernier, a été traduit vendredi par Palestinian Media Watch, (PMW), un groupe de surveillance basé en Israël qui surveille les médias palestiniens tenant des propos anti-Israël ou antisémites.

A plusieurs occasions, Tirawi a exprimé son scepticisme que les négociations puissent un jour conduire à un état palestinien, et a préconisé, à plusieurs reprises, une résistance armée contre Israël.

En 2014, Tirawi a minimisé des attaques palestiniennes sur des Israéliens comme « rien d’autre qu’une réaction aux récents crimes de l’occupation et des habitants des implantations dans une Jérusalem occupée et à travers le pays ».

« Negociations ne nous apporteront rien… nous, toutes les factions palestiniennes, devons revenir au cycle de l’action. Quand nous ferons cela, beaucoup de choses changeront », a-t-il déclaré à la chaîne d’information libanaise Al-Mayadeen en janvier.

Tirawi a déclaré que des Palestiniens étaient poussées à des négociations avec Israël par un consensus de l’Occident et d’États arabes qui insistent sur la diplomatie, ne laissant aux dirigeants palestiniens aucune autre option que d’être d’accord.

« La grosse explosion en Palestine arrive. Toutes les actions d’Israël ont placé le public palestinien sous une énorme pression. Ils n’ont pas d’autre choix que d’exploser face à l’occupation », a-t-il déclaré.

Auparavant, il avait aussi accusé Israël d’avoir empoisonné le défunt président de l’AP Yasser Arafat et a promis de traduire l’état juif devant la justice pour ses crimes devant une cour internationale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...