Abbas : le monde doit “sauver” les prisonniers palestiniens en grève de la faim
Rechercher

Abbas : le monde doit “sauver” les prisonniers palestiniens en grève de la faim

Le président de l’AP soutient les prisonniers palestiniens qui protestent contre leurs conditions de détention et affirme qu’Israël doit accepter leurs demandes “humanitaires”

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant un rassemblement commémorant le 12e anniversaire du décès de Yasser Arafat à Ramallah, en Cisjordanie, le 10 novembre 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant un rassemblement commémorant le 12e anniversaire du décès de Yasser Arafat à Ramallah, en Cisjordanie, le 10 novembre 2016. (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne (AP), a appelé lundi la communauté internationale à « intervenir rapidement pour sauver les vies » des centaines de prisonniers palestiniens qui ont commencé une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention.

Pendant un rassemblement organisé à l’occasion de la « Journée des prisonniers » palestiniens annuelle en Cisjordanie, Abbas a soutenu les grévistes de la faim et déclaré qu’Israël était « entêté » car il refuse « d’accepter les demandes humanitaires justes des prisonniers ».

Selon le site d’information Ynet, Abbas n’a pas cité l’initiateur de la grève, Marwan Barghouthi.

Certains responsables palestiniens estiment que l’appel à la grève de Barghouthi est une tentative de transmettre un message au Fatah et à Abbas, qui a exclu les proches de Barghouthi d’une récente réunion du Comité central du Fatah, et n’a pas accordé à celui-ci la vice-présidence de l’Autorité palestinienne.

Lundi, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, des milliers de Palestiniens ont participé à des rassemblements de solidarité avec les prisonniers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...