Allemagne : le Congrès juif mondial veut que YouTube lutte contre les vidéos néo-nazies
Rechercher

Allemagne : le Congrès juif mondial veut que YouTube lutte contre les vidéos néo-nazies

"Croyez-vous vraiment que les chansons qui glorifient le meurtre de masse des juifs relèvent de la liberté d'expression ?", interroge son vice-président

Robert Singer s'adresse à la conférence Mahar à Petrovac, Montenegro, le 23 octobre 2015. (Crédit  Ivana Bozovic)
Robert Singer s'adresse à la conférence Mahar à Petrovac, Montenegro, le 23 octobre 2015. (Crédit Ivana Bozovic)

Le Congrès juif mondial a accusé lundi la version allemande de YouTube de ne pas agir « sérieusement » pour éliminer les milliers de vidéos néonazis postées sur la plate-forme et longtemps accessibles en dépit de leur contenu antisémite.

« Pourquoi est-ce que Google refuse […] d’agir contre la prolifération de vidéos racistes et antisémites sur sa plate-forme ? », écrit Robert Singer, le vice-président du Congrès juif mondial dans une lettre à Philipp Justus, directeur général de Google Allemagne.

« Croyez-vous vraiment que les chansons qui glorifient […] le meurtre de masse des juifs relèvent de la liberté d’expression ? », interroge-t-il dans ce texte dont a pu prendre connaissance l’AFP.

Singer fait référence en particulier à une chanson, « In Belsen », du groupe d’extrême-droite Kommando Freisler, selon lui « largement disponible » sur YouTube malgré son interdiction en Allemagne. Les membres de ce groupe ont été condamnés en 2009 à de la prison avec sursis pour incitation à la haine raciale.

Singer rappelle que le directeur du mémorial du camp de concentration de Bergen-Belsen avait aussi demandé en septembre à ce que YouTube bloque la vidéo de cette chanson.

Mais ce n’est qu’après un article le week-end dernier dans le quotidien populaire allemand Bild que de nombreuses versions de la chanson et d’autres morceaux de Kommando Freisler ont été retirés de YouTube, selon le porte-parole du CJM, Michael Thaidigsmann.

« Il est évident que Google/Youtube ne s’occupent pas sérieusement de ce problème », a estimé Thaidigsmann, pointant la lenteur avec laquelle YouTube retire les vidéos offensantes qui lui sont signalées.

Un porte-parole de YouTube Allemagne a indiqué que la plateforme avait des « directives claires quant au retrait des messages haineux […] ou qui incitent à la haine raciale ».

« Nous enlevons toutes les vidéos qui violent ces directives dès qu’elles nous sont signalées. Cela concerne également la musique d’extrême-droite », a-t-il assuré.

Lundi après-midi, toutes les vidéos listées dans un courrier électronique par le Congrès juif mondial avaient été retirées de Youtube.

https://youtu.be/_DEt9yno60k

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...