Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Arrestation de 13 personnes qui tentaient d’introduire des chèvres au mont du Temple

Les suspects, appréhendés par la police en possession d'animaux, cherchaient vraisemblablement à accomplir un rituel sacrificiel juif biblique en l'honneur de Pessah

Une chèvre confisquée par la police à des suspects qui cherchaient à sacrifier l'animal sur le mont du Temple, à Jérusalem, le 22 avril 2024. (Crédit : Police israélienne)
Une chèvre confisquée par la police à des suspects qui cherchaient à sacrifier l'animal sur le mont du Temple, à Jérusalem, le 22 avril 2024. (Crédit : Police israélienne)

La police a arrêté lundi treize personnes soupçonnées d’avoir tenté d’introduire clandestinement des chèvres sur le mont du Temple à Jérusalem afin de sacrifier les animaux en l’honneur de Pessah, conformément à l’ancienne tradition juive.

Les suspects, tous âgés de 13 à 21 ans, ont été arrêtés en possession de chèvres, dont l’une était cachée dans une poussette et une autre dans un sac à provisions, selon un communiqué de la police.

Les suspects ont été emmenés au poste de police de Jérusalem pour y être interrogés sur des soupçons de troubles à l’ordre public, et les chèvres ont été confisquées et transférées pour recevoir les soins vétérinaires nécessaires, ajoute le communiqué.

« La police israélienne opère à Jérusalem et dans tous les secteurs, avec d’autres agences de sécurité, à la fois ouvertement et secrètement, contre toute personne qui tente de briser l’ordre et d’agir en contradiction avec la loi et les pratiques existantes sur les lieux saints de Jérusalem », a déclaré la police.

Selon le communiqué, ces derniers jours, des publications ont circulé dans le but d’encourager des éléments juifs extrémistes à se rendre sur le mont du Temple et à y effectuer les sacrifices.

Ces dernières années, des groupes religieux marginaux ont cherché de plus en plus à réaliser le sacrifice sur le site sacré de Jérusalem, tel qu’il était pratiqué à l’époque biblique lors de Pessah. Le mouvement « Retour au Mont » demande chaque année à pratiquer ce rituel, mais les autorités le refusent à maintes reprises, car la plupart des responsables israéliens de la sécurité estiment que cela serait perçu comme un changement majeur dans le statu quo du site religieux et susciterait une vive réaction de la part de toute la région.

Des incidents similaires se sont produits l’année dernière avant Pessah et ont déclenché des affrontements avec des fidèles musulmans sur le site sacré.

« Nous appelons la population à ne pas donner de tribune aux éléments extrémistes qui tentent de violer la loi et l’ordre ou qui appellent à le faire », a déclaré la police. « La pratique en vigueur sur le mont du Temple et dans les autres lieux saints de Jérusalem a été préservée et continuera à l’être à tout moment, et nous ne permettrons pas aux extrémistes et aux criminels de toute sorte de la violer. »

Les principaux dirigeants juifs rejettent le renouvellement du rite biblique du sacrifice sur le mont du Temple à l’heure actuelle.

Depuis des dizaines d’années, les musulmans accusent Israël de vouloir s’approprier le mont du Temple ou de détruire la mosquée Al-Aqsa, troisième lieu saint de l’islam, qui est construite sur le mont où se trouvaient les temples bibliques.

Une chèvre confisquée par la police à des suspects qui cherchaient à sacrifier l’animal sur le mont du Temple, à Jérusalem, le 22 avril 2024. (Crédit : Police israélienne)

Israël rejette l’accusation et a juré à plusieurs reprises de maintenir le statu quo, selon lequel les Juifs sont autorisés à visiter le mont du Temple – sous de nombreuses restrictions et seulement pendant des heures limitées – mais pas à y prier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.