Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Bnei Brak : Un ado poignarde un homme lors d’une attaque terroriste présumée

Un Palestinien de 14 ans de la région de Jénine arrêté après que la victime a été légèrement blessée à l'arme blanche, apparemment en réponse à l'opération militaire en cours

Illustration : La police dans la ville de Tel Mond, le 10 juillet 2018. (Crédit : Flash90)
Illustration : La police dans la ville de Tel Mond, le 10 juillet 2018. (Crédit : Flash90)

Un Palestinien de 14 ans d’un village de la région de Jénine en Cisjordanie a été arrêté pour avoir poignardé et légèrement blessé un Israélien dans la ville centrale de Bnei Brak, a annoncé la police lundi.

Le motif terroriste fait l’objet d’une enquête, a précisé la police. Le chef de la police israélienne, Kobi Shabtaï, a qualifié l’agresseur de « terroriste ».

L’homme blessé a été emmené à l’hôpital Mayanei HaYeshua à Bnei Brak pour y être soigné.

Le suspect a pris la fuite après l’attaque, mais a été rattrapé par un policier à moto. Son père et son frère ont également été arrêtés pour être interrogés.

L’agresseur a déclaré, après avoir été arrêté, qu’il avait attaqué en réponse à l’opération de Tsahal à Jénine, a rapporté Ynet.

L’opération de Jénine est intervenue après une série d’attentats terroristes palestiniens contre des Israéliens qui ont tué 24 personnes depuis le début de cette année. De nombreux assaillants venaient de Jénine et de ses environs.

L’armée israélienne considère depuis longtemps le nord de la Cisjordanie, et en particulier la région de Jénine comme un foyer du terrorisme.

Selon Tsahal, quelque 50 fusillades ont été menées par des habitants de la région depuis l’année dernière, et 19 Palestiniens recherchés se sont enfuient à Jénine pour se cacher des forces israéliennes.

Plus de 1 000 soldats de Tsahal ont participé à l’opération, qui semble être la plus importante en Cisjordanie depuis une vingtaine d’années.

Les responsables palestiniens de la santé ont déclaré que huit personnes avaient été tuées et 80 blessées, dont 17 considérées dans un état grave, lors des frappes et des affrontements avec les forces israéliennes.

Plusieurs des Palestiniens tués ont été identifiés par les médias comme des membres de groupes armés de la ville.

Le groupe terroriste palestinien du Hamas a appelé lundi les Palestiniens à se joindre à la lutte contre Israël et à « frapper l’ennemi », et le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien s’est engagé à répondre.

L’armée israélienne a annulé un concert dans la ville méridionale de Sderot à la lumière des menaces.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.