Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

L’armée lance « une opération de grande envergure contre le terrorisme » à Jénine

Suite à des semaines de spéculations sur une opération militaire majeure, un grand nombre de forces convergent vers la zone ; au moins 8 Palestiniens tués

  • De la fumée s'échappant des maisons à l'intérieur du camp de réfugiés de Jénine, après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
    De la fumée s'échappant des maisons à l'intérieur du camp de réfugiés de Jénine, après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
  • La scène d'une frappe aérienne israélienne signalée dans la ville cisjordanienne de Jénine, le 3 juillet 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)
    La scène d'une frappe aérienne israélienne signalée dans la ville cisjordanienne de Jénine, le 3 juillet 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)
  • De la fumée s'échappant du camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
    De la fumée s'échappant du camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
  • Des véhicules blindés israéliens traversant la ville de Jénine après une frappe israélienne, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
    Des véhicules blindés israéliens traversant la ville de Jénine après une frappe israélienne, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
  • Des véhicules blindés de l'armée israélienne à la périphérie de la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)
    Des véhicules blindés de l'armée israélienne à la périphérie de la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)
  • Les forces militaires israéliennes à l'intérieur d'un bâtiment dans la ville cisjordanienne de Jénine, le 3 juillet 2023. (Crédit : Capture d'écran Twitter)
    Les forces militaires israéliennes à l'intérieur d'un bâtiment dans la ville cisjordanienne de Jénine, le 3 juillet 2023. (Crédit : Capture d'écran Twitter)
  • Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, avec des officiers militaires dans une salle des opérations de Tsahal lors d'une opération dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
    Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, avec des officiers militaires dans une salle des opérations de Tsahal lors d'une opération dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
  • Image d'une frappe aérienne signalée à Jénine, le 3 juillet 2023. (Crédit : Capture d'écran vidéo)
    Image d'une frappe aérienne signalée à Jénine, le 3 juillet 2023. (Crédit : Capture d'écran vidéo)

Les forces militaires israéliennes ont lancé une opération de grande envergure dans la ville de Jénine, bastion du terrorisme en Cisjordanie, tôt lundi matin, axée sur le camp de réfugiés de la ville – des frappes aériennes sur de multiples cibles ont été rapportées.

Un haut responsable du gouvernement a déclaré que « l’objectif de cette vaste opération est de mettre fin au rôle de Jénine en tant que ville bastion du terrorisme palestinien, et qu’elle durera aussi longtemps qu’il le faudra ».

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré que huit personnes avaient été tuées et qu’au moins 27 autres avaient été blessées, dont sept dans un état grave lors des multiples frappes, alors qu’un grand nombre de forces terrestres israéliennes ont été vues en train d’entrer dans la ville depuis plusieurs directions.

Plusieurs des Palestiniens tués ont été identifiés par les médias comme des membres de groupes armés dans la ville, bien qu’il n’y ait pas eu de déclaration officielle immédiate du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien ni d’aucune autre organisation terroriste locale.

Tsahal a confirmé que « les forces de sécurité sont maintenant engagées dans un vaste effort pour contrecarrer le terrorisme à travers Jénine » et qu’elles avaient frappé « l’infrastructure terroriste » dans la ville peu après 1h00 du matin.

https://twitter.com/PPalestine2/status/1675690879330455553

L’armée a déclaré avoir effectué une frappe aérienne contre une salle de guerre commune desservant divers groupes armés dans la ville et le dit « Bataillon de Jénine », qui « servait de poste d’observation, de lieu de rassemblement pour les terroristes armés avant et après les actes terroristes, de cachette pour les munitions et les bombes et de centre de communication ».

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré plus tard aux journalistes que l’opération se concentrait sur le camp de réfugiés de Jénine et faisait « partie d’une série d’actions que nous menons et que nous continuerons à mener ».

« Nous ne sommes pas venus occuper le camp de réfugiés, il ne s’agit pas d’une opération contre l’Autorité palestinienne, mais contre les groupes terroristes de Jénine », a-t-il déclaré.

Des véhicules blindés israéliens traversant la ville de Jénine après une frappe israélienne, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Hagari a qualifié l’opération de « raid au niveau de la brigade », sans lui donner de nom officiel.

Après l’attaque initiale, au moins dix autres frappes de drones ont été effectuées sur des agents terroristes et des sites utilisés pour stocker et fabriquer des armes, a déclaré Tsahal.

Lors de l’une de ces frappes, lundi après-midi, l’armée israélienne a indiqué qu’un drone avait pris pour cible des Palestiniens qui tiraient sur des troupes près d’une mosquée dans le camp de réfugiés de Jénine.

Tsahal a déclaré qu’elles fourniraient plus tard de plus amples détails sur la frappe.

Des hommes armés palestiniens prenant position lors d’une confrontation avec l’armée israélienne dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Au cours de la matinée, l’armée israélienne a localisé une roquette de fortune et un certain nombre d’engins explosifs parmi d’autres armes et équipements militaires. Au moins 20 suspects ont été arrêtés, a déclaré un porte-parole militaire.

Il a précisé qu’après la première frappe sur le quartier général commun des groupes terroristes, l’armée israélienne a effectué un certain nombre de frappes de drones sur des agents recherchés et sur d’autres sites utilisés pour le stockage et la fabrication d’armes.

Les Palestiniens ont rapporté que des résidents avaient reçu des SMS leur demandant de rester à l’intérieur, tandis que certains membres de groupes armés avaient reçu des messages leur demandant de déposer les armes et de se rendre.

Des membres d’une branche locale du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, connue sous le nom de « Bataillon de Jénine », ont affirmé que leurs membres avaient ouvert le feu sur les troupes israéliennes dans la ville et pris pour cible des véhicules militaires, dont un bulldozer D9, avec des engins explosifs.

Des bulldozers D9 ont été vus en train de détruire des routes dans la ville, apparemment pour s’assurer qu’aucune bombe en bord de route n’était cachée dans la région. Lors d’un raid à Jénine le mois dernier, une grosse bombe avait explosé sous un véhicule de Tsahal, blessant huit soldats.

Les médias palestiniens ont également affirmé que des hommes armés avaient réussi à abattre un drone de Tsahal au-dessus de la ville.

Les forces de sécurité se préparent également à d’éventuels tirs de roquettes en provenance de la Bande de Gaza. Au cours de l’année écoulée, le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien a lancé des roquettes sur Israël depuis Gaza en réponse à l’assassinat ou à l’arrestation de membres en Cisjordanie.

Un bulldozer de l’armée israélienne traversant Jénine lors d’une opération militaire, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Dans le même temps, les médias palestiniens ont rapporté que les forces de sécurité de l’AP avaient arrêté un membre important du Bataillon Jaba – un autre groupe armé basé dans le nord de la Cisjordanie – Morad Malaysha, qui était recherché par Israël depuis plus d’un an.

Des affrontements sporadiques et des frappes aériennes israéliennes se sont poursuivis à l’aube à Jénine, ont rapporté les médias palestiniens.

Des images diffusées en ligne montrent des véhicules blindés de transport de troupes à la périphérie de la ville palestinienne.

Un soldat israélien a été légèrement blessé au cours de l’opération. Tsahal a déclaré que ce dernier avait été touché par des éclats d’une grenade lancée par d’autres forces israéliennes. Il a été transporté à l’hôpital pour y être soigné, a précisé l’armée.

Des véhicules blindés de l’armée israélienne à la périphérie de la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Réseaux sociaux)

Dans la Bande de Gaza, le chef du groupe terroriste palestinien du Hamas, Ismail Haniyeh, a publié un message de solidarité avec Jénine et d’autres groupes terroristes gazaouis et a averti que « le sang versé à Jénine déterminera la prochaine étape, sur tous les chemins possibles ». « Notre peuple et sa résistance sont capables de répondre à cette agression barbare. »

Les forces de sécurité se préparent à d’éventuels tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza.

Une source sécuritaire de haut rang a déclaré au site d’information Ynet que le Hamas et le Jihad islamique palestinien à Gaza avaient reçu des messages indiquant que l’opération était limitée à Jénine et qu’ils ne devaient pas intervenir, faute de quoi « nous répondrons sévèrement ».

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a salué l’opération dans un tweet lundi matin, déclarant que « quiconque porte atteinte aux citoyens d’Israël paiera un lourd tribut ».

« Nous surveillons de près le comportement de notre ennemi, l’establishment de la Défense est prêt à faire face à n’importe quel scénario », a ajouté Gallant.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, 2e à partir de la droite, rencontrant le chef d’état-major Herzi Halevi, à gauche, et d’autres hauts responsables militaires, le 3 juillet 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Lundi après-midi, Gallant a déclaré que l’opération militaire « progressait comme prévu », selon des propos publiés par son bureau.

« Au cours des dernières heures, nous avons porté un coup sévère aux organisations terroristes à Jénine et nous avons réussi à obtenir des résultats opérationnels impressionnants », a déclaré Gallant à la suite d’une évaluation qu’il a faite avec le chef militaire, le lieutenant-général Herzi Halevi, et d’autres officiers supérieurs.

Il a ajouté que les troupes « recevraient un soutien total pour faire tout ce qui est nécessaire et pour opérer au sol et dans les airs, afin de protéger les citoyens d’Israël et de préserver une totale liberté d’action dans toute la [Cisjordanie] ».

Plus d’un millier de soldats de Tsahal ont participé à cette opération, qui semble être la plus importante menée en Cisjordanie depuis des années, les tensions étant déjà très fortes à la suite d’une série d’attentats terroristes meurtriers perpétrés par des Palestiniens de la région de Jénine.

Des engins explosifs localisés par Tsahal lors d’une opération dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Dans un incident apparemment sans rapport, le ministère de la Santé de l’AP a déclaré qu’un homme de 21 ans, nommé Muhammed Hassanein, a été abattu par les troupes israéliennes à l’entrée de la ville d’al-Bireh, près de Ramallah. Tsahal n’a pas fait encore de commentaires.

Dans un autre incident, des tireurs palestiniens ont ouvert le feu dans l’implantation d’Avnei Hefetz, en Cisjordanie, lundi matin, causant de légers dommages à un bâtiment, a déclaré Tsahal. Les troupes scrutent la zone à la recherche de suspects.

Avnei Hefetz, proche de la ville palestinienne de Tulkarem, a été la cible de tirs à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Pendant ce temps, Nabil Abu Rudeineh, porte-parole du dirigeant de l’AP Mahmoud Abbas, a critiqué l’opération de Tsahal à Jénine, la qualifiant de « nouveau crime de guerre contre notre peuple sans défense ».

Depuis des semaines, on spécule sur une opération militaire israélienne d’envergure en Cisjordanie, à la suite d’une série d’attaques par balles et d’une résistance intense aux raids de Tsahal dans les villes palestiniennes.

Le mois dernier, un drone israélien a frappé une voiture transportant trois terroristes palestiniens qui venaient d’ouvrir le feu à un poste de contrôle dans le nord de la Cisjordanie, près de Jénine, marquant les premiers assassinats ciblés en Cisjordanie depuis 2006.

Cet événement est survenu quelques jours après l’utilisation d’hélicoptères d’attaque lors d’un raid militaire à Jénine, au cours duquel sept Palestiniens ont été tués, dont deux adolescents, et huit soldats ont été blessés par une grosse bombe placée en bord de route et lors d’affrontements avec des Palestiniens armés.

La semaine dernière, des Palestiniens de la région de Jénine ont tenté de lancer deux roquettes artisanales sur des villes israéliennes, comme l’ont montré des images. Les roquettes ont atterri dans le territoire contrôlé par les Palestiniens dans le nord de la Cisjordanie et n’ont pas franchi la frontière israélienne.

Le nord de la Cisjordanie, et en particulier la ville de Jénine et ses environs, sont depuis longtemps considérés par Tsahal comme des foyers du terrorisme palestinien, comme en témoigne la série d’attentats perpétrés au début de l’année 2022, dont un grand nombre mené par des habitants de la région.

De la fumée s’échappant du camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 3 juillet 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Hagari a déclaré que depuis l’année dernière, une cinquantaine d’attaques par balles ont été menées par des habitants de la région, et que 19 Palestiniens recherchés se sont enfuis à Jénine pour se mettre à l’abri des soldats israéliens.

Depuis les États-Unis, l’ambassadeur israélien Mike Herzog s’est exprimé sur Twitter dans la nuit de dimanche à lundi.

« Au cours des deux dernières années, Jénine est devenue une plaque tournante du terrorisme et un bastion iranien proche des centres de population israéliens. La plupart des attaques terroristes contre des Israéliens sont parties de Jénine. Aucune nation ne resterait les bras croisés alors que des terroristes frappent ses citoyens. »

Depuis un an et demi, les tensions entre Israéliens et Palestiniens sont vives en Cisjordanie, où l’armée effectue des opérations antiterroristes quasi-quotidiennes, suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers.

Depuis le début de l’année, les attentats terroristes en Israël et en Cisjordanie ont fait 24 morts et plusieurs blessés graves.

Selon le Times of Israel, 143 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période – la plupart lors d’affrontements avec des soldats, mais certains dans des circonstances plus douteuses qui font l’objet d’une enquête par Tsahal.

Emanuel Fabian a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.