Cisjordanie : pas de blessés dans une fusillade contre une voiture israélienne
Rechercher

Cisjordanie : pas de blessés dans une fusillade contre une voiture israélienne

Le véhicule a été endommagé lors de cette attaque perpétrée au sud de Naplouse ; l'armée recherche les tireurs

L'implantation de Rehelim. (Conseil régional de Samarie)
L'implantation de Rehelim. (Conseil régional de Samarie)

Des tireurs non identifiés ont ouvert le feu sur un véhicule israélien dans le nord de la Cisjordanie, dans la nuit de lundi.

L’attaque commise à proximité de l’implantation de Rehelim, au sud de Naplouse, n’a pas fait de blessés. Le véhicule a néanmoins été endommagé.

Les soldats israéliens fouillent actuellement la zone pour retrouver les tireurs.

La semaine dernière, deux soldats israéliens ont été blessés – l’un d’entre eux grièvement – dans ce que l’armée a dépeint comme un attentat à la voiture-bélier, au nord-ouest de Ramallah. Les soldats ont ouvert le feu sur les trois occupants du véhicule, tuant deux d’entre eux et blessant le troisième.

Les résidents palestiniens d’un village voisin ont rejeté l’idée d’un attentat délibéré, affirmant qu’il s’agissait d’un accident. Selon les militaires, les trois jeunes Palestiniens avaient jeté, peu de temps avant, des cocktails Molotov sur une autoroute voisine.

Dimanche matin, un cambrioleur palestinien présumé a été tué par balle par un policier israélien au nord de Jéricho alors qu’il tentait de s’enfuir à un check-point.

Les responsables israéliens de la défense ont averti qu’il pourrait y avoir, dans les prochains mois, une escalade de la violence dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, qui sont déjà en proie à des agitations, au vu des pressions supplémentaires exercées à la fois par les prochaines élections israéliennes, l’annonce prochaine du président américain Donald Trump de sa proposition en vue d’un accord de paix israélo-palestinien et les querelles continues entre l’Autorité palestinienne et le Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...