Rechercher

Cisjordanie : Un Palestinien tué après avoir heurté un soldat avec sa voiture et fui

Tsahal a tenté d'arrêter le véhicule qui transportait trois travailleurs clandestins, qui avaient rejoint la Cisjordanie par la "zone de jointure" près de Qalqilya

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : La barrière de sécurité de Cisjordanie près de la ville palestinienne de Qalqilya. (Crédit : Flash90)
Illustration : La barrière de sécurité de Cisjordanie près de la ville palestinienne de Qalqilya. (Crédit : Flash90)

Un Palestinien a été abattu par les troupes israéliennes près de la ville de Qalqilya, en Cisjordanie, samedi après-midi. L’armée a déclaré qu’il se trouvait dans une voiture qui avait heurté un soldat alors qu’elle fuyait les troupes qui cherchaient à interroger le conducteur.

Selon Tsahal, les soldats ont tenté d’arrêter un véhicule transportant trois travailleurs illégaux palestiniens, qui avaient rejoint la Cisjordanie via la « zone de jointure » – une zone située à l’est de la Ligne verte mais à l’ouest de la frontière de la barrière de sécurité.

Alors que les troupes cherchaient à interroger le conducteur, le véhicule a pris la fuite, percutant et blessant légèrement un soldat, a déclaré Tsahal, ajoutant qu’il n’a pas dû être hospitalisé.

L’armée a déclaré que les troupes ont ouvert le feu sur le véhicule après que le soldat a été touché, et qu’un Palestinien avait été blessé par les tirs.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a identifié l’homme comme étant Rabi Arfah a-Rabi, âgé de 32 ans.

Le ministère a déclaré qu’il avait été transporté dans un hôpital de Qalqilya dans un état critique pour une blessure par balle à la tête.

Il n’a pas été précisé si a-Rabi était le conducteur ou l’un des passagers.

Tsahal a déclaré qu’elle recherchait d’autres suspects dans la zone et qu’elle poursuivrait son enquête sur cet incident, qui s’est produit dans un contexte de tensions accrues en Cisjordanie.

Samedi après-midi, un jeune Israélien a également été poignardé et grièvement blessé, à Jérusalem-Est.

L’auteur présumé de l’attaque terroriste, un adolescent originaire d’une ville de Cisjordanie proche de Jérusalem, a été arrêté.

Plus tôt dans la journée de samedi, un conducteur palestinien a percuté un poste de garde dans le nord de la Cisjordanie, dans ce que les autorités israéliennes ont décrit comme une tentative présumée d’attaque à la voiture-bélier.

Les troupes israéliennes ont poursuivi leur campagne anti-terroriste lancée au début de l’année après la mort de 19 personnes dans une série d’attentats.

Quatre soldats ont été tués en Cisjordanie lors d’attaques et d’opérations d’arrestation.

Plus de 120 Palestiniens ont également été tués, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...