Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Dana Erlich : La reconnaissance par l’Irlande d’un État palestinien pourrait être nuisible

L'ambassadrice d'Israël à Dublin se dit particulièrement inquiète des répercussions que cela aura sur le secteur high-tech, de nombreux Irlandais sympathisant avec Israël "en coulisses"

Le Premier ministre irlandais Simon Harris (au centre), entouré du ministre irlandais des Affaires étrangères Michel Martin (à droite) et du ministre des Transports Eamon Ryan (à gauche), annonçant la reconnaissance par son pays du statut d'État de Palestine, dans les bâtiments du gouvernement, à Dublin, en Irlande, le 22 mai 2024. (Crédit : Paul Faith/AFP)
Le Premier ministre irlandais Simon Harris (au centre), entouré du ministre irlandais des Affaires étrangères Michel Martin (à droite) et du ministre des Transports Eamon Ryan (à gauche), annonçant la reconnaissance par son pays du statut d'État de Palestine, dans les bâtiments du gouvernement, à Dublin, en Irlande, le 22 mai 2024. (Crédit : Paul Faith/AFP)

L’ambassadrice d’Israël à Dublin a averti lundi que la crise des relations bilatérales provoquée par le projet de l’Irlande de reconnaître un État palestinien envoie un message erroné sur l’Irlande en tant que centre technologique et inquiète les investisseurs israéliens dans le secteur irlandais des services informatiques.

S’exprimant à Jérusalem, où elle a tenu des consultations avec le ministère des Affaires étrangères après avoir été rappelée en signe de protestation, l’ambassadrice Dana Erlich a exprimé l’espoir de retourner en Irlande, bien qu’elle ait déclaré qu’elle considérait que le gouvernement irlandais se rangeait du côté des Palestiniens contre Israël. Elle a cependant souligné que de nombreux Irlandais sympathisaient avec Israël « en coulisses ».

« Je pense qu’il y a beaucoup de potentiel dans nos relations bilatérales, qu’il s’agisse de cyber-sécurité, de soins de santé ou de dérèglement climatique. J’espère que l’on me donnera l’occasion de poursuivre dans cette voie », a déclaré Erlich.

Mais elle a ajouté qu’un climat d’hostilité publique, que certains Juifs ont jugé antisémite, pousse les Israéliens à s’interroger sur leur place en Irlande – une menace pour les services technologiques qui représentent la majeure partie des quelque 5 milliards de dollars d’échanges commerciaux annuels entre les deux pays.

À  LIRE : Irlande – Le soutien pour Israël au plus bas depuis le 7 octobre 

« Nous recevons de plus en plus d’appels téléphoniques et de témoignages de personnes inquiètes – qu’il s’agisse d’Israéliens qui investissent en Irlande et s’inquiètent de leur investissement, ou d’Israéliens qui se sont installés en Irlande dans différentes entreprises du secteur high-tech et qui demandent à être relocalisés ailleurs ou à retourner en Israël », a déploré Erlich.

« Je pense que cela envoie un mauvais message sur la position et l’importance de l’Irlande en tant que centre pour les entreprises de haute technologie, alors qu’il y a de plus en plus de personnes qui sont préoccupées par l’idée de s’installer en Irlande. Je ne pense pas que ce soit le message que l’Irlande souhaite envoyer au monde […] Et ce n’est pas ce que nous voulons voir. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.