Dans des photos inédites de 1967, des soldats, des fidèles, et une petite fille qui s’ennuie
Rechercher

Dans des photos inédites de 1967, des soldats, des fidèles, et une petite fille qui s’ennuie

David Ben Gurion et Zalman Shazar ont été photographiés en train de célébrer la conquête du mur Occidental pendant la guerre des Six Jours

Une mère et ses filles prient au mur Occidental, pendant que la plus jeune baille, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Une mère et ses filles prient au mur Occidental, pendant que la plus jeune baille, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)

Quelques jours avant qu’Israël ne célèbre le cinquantenaire de la conquête de la Vieille Ville de Jérusalem, la Bibliothèque nationale a publié lundi des photographies inédites du mur Occidental, juste après sa conquête par l’armée israélienne.

Les photographies en noir et blanc du site le plus saint du judaïsme – le mur participait au soutien de la place artificielle sur laquelle ont été érigés les Temples juifs il y a 2 000 ans – montrent Zalman Shazar, alors président, un casque sur la tête, observant une lecture de la Torah alors que la guerre des Six Jours se poursuit, ainsi que le Premier ministre David Ben Gurion, qui s’est rendu au mur au lendemain de la fin de la guerre.

Les Juifs n’étaient pas autorisés à accéder au mur Occidental quand il était sous contrôle jordanien, entre 1948 et 1967.

Les photographiés montrent également Shlomo Goren, premier grand rabbin de l’armée israélienne, qui a été figé en train de souffler dans un shofar et de porter avec jubilation un rouleau de Torah pour célébrer la conquête du mur dans des photographies déjà publiées.

David Ben Gurion, Premier ministre, au mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
David Ben Gurion, Premier ministre, au mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)

Selon le calendrier juif, Yom Yeroushalayim a lieu cette année de mardi soir à mercredi soir, même si, selon le calendrier occidental, la guerre s’est déroulée du 5 au 10 juin 1967. Les parachutistes sont arrivés au mur le 7 juin.

Les images, qui proviennent de l’Agence de presse et de photographie israélienne créée par Dan Hadani, montrent également la destruction par Israël du quartier musulman Mughrabi le 10 juin 1967, pour faire de la place à la foule de fidèles juifs attendue sur le site.

Cette opération a entraîné la démolition de 135 logements. Certains des habitants ont ensuite emménagé au Maroc, d’autres dans des quartiers de Jérusalem comme Shuafat.

En 1968, le gouvernement a saisi le terrain et dédommagé les familles déracinées.

Des bulldozers déblaient les ruines des maisons les plus proches du mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Des bulldozers déblaient les ruines des maisons les plus proches du mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)

Les images publiées par la Bibliothèque nationale montrent aussi des soldats en tefillins [phylactères] et de jeunes juifs priant sur le site dans les heures et les jours qui suivent la guerre, dont une petite fille qui baille pendant que des femmes prient.

Une grande partie de la population israélienne, ainsi que le gouvernement israélien, qui a annexé Jérusalem Est en 1980, considèrent que la ville entière est la capitale éternelle du peuple juif.

Les Palestiniens et la plus grande partie de la communauté internationale ne reconnaissent cependant pas la souveraineté d’Israël sur Jérusalem Est.

La résolution du statut de la ville est l’un des points les plus épineux des négociations de paix israélo-palestinienne.

Une femme prie au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Une femme prie au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Un soldat prie devant le mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Un soldat prie devant le mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Un homme souffle dans un shofar au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Un homme souffle dans un shofar au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Le président Zalman Shazar assiste à une lecture de la Torah au mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Le président Zalman Shazar assiste à une lecture de la Torah au mur Occidental, le 11 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Préparatifs pour la création de la place du mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Préparatifs pour la création de la place du mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Des Juifs prient au mur Occidental après la guerre des Six Jours, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Des Juifs prient au mur Occidental après la guerre des Six Jours, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Un soldat se fait poser des tefillins au mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Un soldat se fait poser des tefillins au mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Prière au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Prière au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Des fidèles ultra-orthodoxes au mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Des fidèles ultra-orthodoxes au mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Un ultra-orthodoxe aide à un soldat à mettre ses tefillins au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Un ultra-orthodoxe aide un soldat à mettre ses tefillins au mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Le grand rabbin de l'armée israélienne, Shlomo Goren, devant le mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Le grand rabbin de l’armée israélienne, Shlomo Goren, devant le mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Le grand rabbin de l'armée israélienne, Shlomo Goren, devant le mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Le grand rabbin de l’armée israélienne, Shlomo Goren, devant le mur Occidental, le 22 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
Un visiteur aveugle se repose sur le chemin du mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d'Israël)
Un visiteur aveugle se repose sur le chemin du mur Occidental, le 17 juin 1967. (Crédit : collection de Dan Hadani/Bibliothèque nationale d’Israël)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...