Des médias liés au régime iranien affirment que des F16 israéliens sont en Arabie Saoudite
Rechercher

Des médias liés au régime iranien affirment que des F16 israéliens sont en Arabie Saoudite

Un article sans source affirme que les forces de l’armée de l’air ont été envoyées pour aider à empêcher un coup d’Etat contre le nouveau prince héritier Mohammed bin Salman

F-15 et F-16 israéliens et américains dans le sud d'Israël, en mai 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
F-15 et F-16 israéliens et américains dans le sud d'Israël, en mai 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

Une agence de presse iranienne liée au régime iranien a affirmé jeudi qu’Israël a envoyé des avions de chasse en Arabie Saoudite pour aider le nouveau Prince héritier Mohammed bin Salman à éviter un éventuel coup d’Etat mené par l’ex-prince héritier Mohammed bin Nayef.

Cette étonnante affirmation – qui n’a pas de source, ni même anonymement – a été imprimée dans un article de l’agence de presse semi-officielle Fars News Agency.

L’article, dramatiquement intitulé « 18 avions de chasse israéliens déployés en Arabie saoudite pour prévenir le coup d’Etat », présente également d’autres informations plutôt étonnantes, comme le fait que Bin Salman a soudoyé le président américain Donald Trump à hauteur de 56 millions de dollars et que Ryad a payé les États-Unis « plusieurs trillions de dollars … pour protéger sa couronne ».

L’escadron israélien, qui aurait été stationné dans le territoire saoudien, comprend 18 avions de combat, selon Fars, parmi eux des « F16I, F15CD et F16CD, avec deux avions Gulfstream, deux avions-citernes et deux avions C130, spécial pour la guerre électronique ». Les avions ont atterri jeudi, a déclaré Fars.

Cette prétendue décision été prise suite à une « demande » de Mohammed bin Salman « pour bloquer les mesures de son cousin (bin Nayef) ».

Israël et l’Arabie saoudite n’ont pas de relations diplomatiques formelles.

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que l’armée ne faisait pas de commentaires sur les articles des médias étrangers. Un expert militaire israélien s’est moqué de cet article comme étant absurde.

L’article cite également une « source médiatique » non spécifiée affirmant que « Mohammad bin Salman a littéralement soudoyé la nouvelle administration américaine en payant 56 millions de dollars à Donald Trump ».

Et, selon l’article, « un éminent » – bien qu’anonyme – « analyste yéménite a déclaré plus tôt ce mois-ci, les Etats-Unis avaient été payés plusieurs milliards de dollars pour protéger sa couronne, ajoutant que Ryad a récemment soudoyé le soutien de Washington pour la guerre du Yémen avec 200 milliards de dollars ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...