Rechercher

Diasporama, un festival dans toute la France sur le cinéma juif international

L’évènement aura lieu du 17 janvier au 2 février prochain, à Paris, dans 13 autres villes de France et en ligne

Le festival français de cinéma Diasporama revient pour une troisième édition, du 17 janvier au 2 février. Se déroulant à la fois en salles, dans toute la France, et en VOD, depuis chez soi, l’évènement propose un « regard sur le cinéma juif international ».

Cette année, 20 films inédits et patrimoniaux – fictions ou documentaires – venus du monde entier, permettront ainsi de découvrir la diversité de la création cinématographique internationale.

Les créations, sélectionnées pour leur qualité, l’intérêt des sujets qu’elles abordent, ou leur sélection dans les festivals de films internationaux, viennent de nombreux pays : Portugal, États-Unis, Allemagne, Espagne, France, Ukraine, Italie, Argentine, Pologne…

Parmi les films sélectionnés : « Tu choisiras la vie » de Stéphane Freiss ; « Où danserons-nous demain » d’Audrey Gordon ; « We Burn like this » de Alana Waksman ; « 1618 » de Luis Ismael ; « Alegria » de Violeta Salama ; « Lost Transport » de Saskia Diesing ; « The Wild One » de Tessa Louise-Saolmé ; « Breaking Bread » de Beth Elise Hawk ; « Love & Mazel Tov » de Wolfgang Murnberger ; « The Wedding Day » de Wojciech Smarzowski ; « La Estrella Roja » de Gabriel Lichtmann ; « Shttl » d’Ady Walter ; ou encore « Hollywood sur la vistule » de Jack Papis. Une journée intitulée « Ils ont fait le cinéma », avec plusieurs courts-métrages, est aussi prévue le 29 janvier.

« La programmation exprime ainsi la diversité de la représentation de la culture, de l’histoire ou de l’identité juives dans le cinéma international », indiquent les organisateurs.

Les films seront accompagnés en salle de présentation par des spécialistes de cinéma, et complétés en ligne, par des entretiens « bonus » avec les réalisateurs ou réalisatrices.

Les projections auront lieu dans de nombreuses villes de France : Paris, Marseille, Strasbourg, Nice, Nantes, Toulouse, Grenoble, Nancy, Angers, Montpellier, Nogent-sur-Marne, Cannes, Neuilly-sur-Seine, et Auzielle.

La soirée de clôture aura lieu le 31 janvier, à 19h30, à l’Espace Rachi  Guy de Rothschild, à Paris. Le film « The Hebrew Hammer » de Jonathan Kesselman, et le court-métrage « Pourim » de Joseph Romano, seront diffusés, en présence des réalisateurs.

Un jury du festival décernera des prix (Prix du public / Prix du jury) aux films qui auront été plébiscités. Le jury est constitué cette année de Pascal Elbé (président du jury), Katia Toledano, Radu Mihaileanu, Judith Elmaleh, et Ariel Zeitoun.

Le détail des séances et les billets sont disponibles sur le site du festival. Durant toutes les fêtes de Hanoucca, du 18 au 26 décembre, une réduction de -10 % est proposée sur le pass.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.