Rechercher

Helen Mirren, Mila Kunis rejettent le boycott du festival du film LGBTQ de Tel Aviv

Dans un courrier, d'autres personnalités de Hollywood - Neil Patrick Harris, Sharon Osbourne, Stephen Fry - apportent aussi leur soutien à ce festival international du film LGBTQ

Les actrices Helen Mirren, à gauche, et Mila Kunis. (Crédit : AP)
Les actrices Helen Mirren, à gauche, et Mila Kunis. (Crédit : AP)

De nombreuses personnalités du spectacle – parmi lesquelles plusieurs acteurs célèbres – ont signé un courrier, cette semaine, rejetant les initiatives de boycott du prochain Festival international du film LGBTQ de Tel Aviv. Ils condamnent clairement dans la missive le boycott culturel de l’État juif.

La lettre, lancée par l’ONG Creative Community for Peace, a notamment été signée par les actrices Helen Mirren et Mila Kunis ainsi que par les acteurs Billy Porter, Neil Patrick Harris et Zachary Quinto.

« Nous rejetons toutes les tentatives de boycott du TLVFest – le festival du film LGBTQ le plus important d’Israël – qui œuvre à faire découvrir les histoires des membres de la communauté LGBTQ partout dans le monde et à créer un avenir meilleur pour les LGBTQ en Israël et dans le monde entier », dit le courrier.

« Nous sommes aux côtés de tous les réalisateurs qui participent à ce festival et nous nous dressons contre la rhétorique de division qui est employée par des activistes du boycott qui cherchent à désinformer, à harceler et à intimider les artistes pour qu’ils retirent leur film du festival, ou qui les désignent à la vindicte populaire en raison de leur présence à l’occasion de ce festival. »

L’événement, connu sous le nom de TLVFest, doit commencer le 11 novembre. Des dizaines de films seront en compétition en plus d’autres événements qui seront organisés, avec notamment un concours de drag-queens. Le festival est critiqué en permanence par les activistes de BDS, qui affirment qu’Israël fait du « pinkwashing » en soulignant les droits de la communauté LGBTQ dans le but exclusif de détourner l’attention de son traitement des Palestiniens.

L’année dernière, plus de cent réalisateurs LGBTQ avaient vivement appelé à un boycott du festival « jusqu’à ce qu’Israël se conforme au droit international en respectant les droits de l’Homme des Palestiniens ».

Dans un communiqué qui a été publié avant le festival de cette année, Yair Hochner, le directeur de TLVFest, a noté le caractère privé et non-gouvernemental de l’événement qui accueille également des Palestiniens, faisant remarquer que le boycott ne faisait avancer en rien la paix.

L’acteur américain Neil Patrick Harris à la Gay Pride annuelle de Tel Aviv, le 14 juin 2019 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

« Ces mouvements ont choisi les mauvaises cibles et au lieu de promouvoir la cause palestinienne, ils tentent de réduire au silence ceux qui luttent en faveur de la liberté d’expression », a écrit Hochner. Boycotter le festival ne servira qu’à « enflammer les voix appelant à la violence et, malheureusement, il ne permettra en rien d’exercer des pressions sur le gouvernement d’Israël pour l’inciter à stopper ses violations aux droits de l’Homme. »

Un sentiment qui se retrouve dans le courrier qui a été publié cette semaine par l’organisation CCFP.

« Nous pensons que tous ceux qui œuvrent à saboter le TLVFest ne font qu’ajouter encore un obstacle devant la liberté, la justice, l’égalité, et la paix que nous désirons tous désespérément – en particulier pour la communauté LGBTQ qui est persécutée à travers tout le Moyen-Orient et dans le monde entier », note le courrier. « Les artistes ne doivent jamais pouvoir être réduits au silence et l’art ne doit pas être détourné dans un objectif politique ».

Parmi les signataires, l’actrice et animatrice de « Jeopardy ! » Mayim Bialik, la personnalité de télévision Sharon Osbourne, l’ancienne star de Boy’s band Lance Bass, la compositrice Diane Warren, l’acteur Stephen Fry, l’actrice et animatrice de télévision Melissa Rivers, le producteur et réalisateur Greg Berlanti, l’actrice Emmanuelle Chriqui, l’acteur Jonathan Lipnicki et de nombreuses autres personnalités de l’industrie, agents, producteurs et réalisateurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...