Hommage rendu en Allemagne à un Salvadorien qui a sauvé des dizaines de milliers de juifs
Rechercher

Hommage rendu en Allemagne à un Salvadorien qui a sauvé des dizaines de milliers de juifs

Au moins 25 000 personnes ont été sauvées des mains des nazis grâce aux faux papiers du diplomate Jose Arturo Castellanos

Le diplomate salvadorien Jose Arturo Castellanos, qui a sauvé des dizaines de milliers de juifs européens pendant l'Holocauste en leur délivrant des papiers d'identité du Salvador. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le diplomate salvadorien Jose Arturo Castellanos, qui a sauvé des dizaines de milliers de juifs européens pendant l'Holocauste en leur délivrant des papiers d'identité du Salvador. (Crédit : capture d'écran YouTube)

RIO DE JANEIRO – Un colonel et diplomate du Salvador qui a aidé à sauver des dizaines de milliers de juifs des persécutions nazies pendant la Seconde Guerre mondiale en leur fournissant de faux papiers d’identité salvadoriens a été honoré en Allemagne.

L’hommage a été rendu à Jose Arturo Castellanos, qui était consul général du Salvador à Genève, la semaine dernière par le ministre allemand des Affaires étrangères et le Centre juif de Berlin, a annoncé le portail d’informations Elsalavador.com.

Le film « The Rescue », qui documente les actes héroïques et méconnus de Castellanos pendant l’Holocauste, a été projeté au public. L’ambassadeur du Salvador en Allemagne, José Atilio Benitez Parada, était présent.

Sandra Witte, représentante de Yad Vashem, a déclaré que Castellanos, qui a été reconnu Juste parmi les Nations à titre posthume par le mémorial israélien de l’Holocauste en 2010, est une icône qui se distingue parmi tous les sauveurs.

« Nous pouvons dire que très peu de personnes sont comme Jose Castellanos ou Raoul Wallenberg, qui ont sauvé des dizaines de milliers de juifs. Et il arrive parfois que l’on dise qu’il n’y avait pas de marge de manœuvre et que rien n’aurait pu être fait. Castellanos a prouvé que quelque chose pouvait être fait », a déclaré Witte.

Felix Klein, diplomate allemand, a déclaré que l’exemple de Castellanos montre que la négation de l’Holocauste est incohérente.

« Si un diplomate d’un pays étranger était au courant, beaucoup d’Allemands ont dû l’être aussi », a-t-il dit.

En Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, Castellanos est devenu ami avec George Mandel, un homme d’affaires juif hongrois. Castellanos a nommé son ami, qui a adopté un nom sonnant plus italien ou espagnol, George Mandel-Mantello, pour être premier secrétaire du consulat, un titre fictif.

Ils ont délivré des passeports ou des visas identifiant des milliers de juifs européens comme citoyens de Salvador pour les sauver des nazis. En 1944, cette distribution de documents salvadoriens à petite échelle est presque devenue une production de masse.

Finalement, Castellanos a réalisé qu’il ne pouvait pas délivrer les documents assez vite pour sauver plus de juifs. Lui et Mandel-Mantello ont alors distribué secrètement plus de 13 000 « certificats de citoyenneté salvadorienne » aux juifs d’Europe centrale, ce qui leur a permis de recevoir la protection de la Croix rouge internationale et finalement du consulat suisse de Budapest. Grâce à ces efforts, dits « Action Salavador », au moins 25 000 juifs ont été sauvés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...