Israël fustige des initiatives d’élus français en faveur d’un terroriste palestinien
Rechercher

Israël fustige des initiatives d’élus français en faveur d’un terroriste palestinien

L'ambassadrice d'Israël à Paris s'est dite "profondément choquée et inquiète" de voir Marwan Barghouti "citoyen d'honneur" de plusieurs mairies

Aliza Bin-Noun, le 31 mai 2016 (Crédit : Capture d’écran France Inter)
Aliza Bin-Noun, le 31 mai 2016 (Crédit : Capture d’écran France Inter)

Dans une lettre ouverte communiquée à l’AFP, Aliza Bin-Noun dénonce « les nombreuses campagnes visant à glorifier le terroriste palestinien Marwan Barghouti« .

« Cerveau des attentats de la Seconde Intifada en tant que chef du Tanzim, le groupe armé du Fatah, et des Brigades des Martyrs al-Aqsa, Marwan Barghouti est, de fait, responsable de la mort tragique de centaines de civils, Israéliens comme étrangers », écrit-elle.

« A l’heure où la France, Israël, ainsi que d’autres Etats de droit sont engagés contre ce même terrorisme aveugle et luttent contre la haine et la barbarie, les soutiens tricolores de Barghouti veulent le blanchir, l’innocenter, le déresponsabiliser de ses actes », accuse-t-elle, estimant que ces élus « se rendent coupables d’apologie du terrorisme ».

Marwan Barghouti a été condamné en 2004 par Israël à la prison à vie pour son implication dans des attaques meurtrières lors de la Seconde Intifada (2000-2005).

Il a été élevé au rang de citoyen d’honneur par une vingtaine de communes en France, principalement communistes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...