La Cour suprême gèle la démolition de la maison du tueur d’une jeune israélienne
Rechercher

La Cour suprême gèle la démolition de la maison du tueur d’une jeune israélienne

Arafat Irfaiya a été accusé le mois dernier de viol et d'assassinat d'Ori Ansbacher ; Tsahal a 48h pour répondre à la requête de la famille contre la décision de détruire la maison

La police escorte Arafat Irfaiya, accusé du meurtre d'Ori Ansbacher, 19 ans, au tribunal correctionnel de Jérusalem, le 11 février 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
La police escorte Arafat Irfaiya, accusé du meurtre d'Ori Ansbacher, 19 ans, au tribunal correctionnel de Jérusalem, le 11 février 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

La Cour suprême a gelé lundi le projet de démolition de la maison d’un Palestinien accusé du viol brutal et du meurtre d’une adolescente israélienne.

Arafat Irfaiya, un habitant d’Hébron, en Cisjordanie, âgé de 29 ans, a été accusé le mois dernier de viol et de meurtre dans le cadre d’un acte terroriste pour avoir attaqué Ori Ansbacher, 19 ans, dans une forêt de Jérusalem le soir du 7 février.

Le tribunal a gelé l’ordre de démolition en réponse à une requête déposée par la famille d’Irfaiya. Le commandement central de l’armée israélienne a 48 heures pour répondre à la requête, selon le site d’information Ynet.

Tsahal a informé la famille de son intention de démolir leur maison le 6 mars.

Ori Ansbacher (Crédit : Autorisation)

L’affaire a suscité l’indignation dans tout le pays et a incité le gouvernement à approuver la mise en œuvre d’une loi en vertu de laquelle Israël déduirait des recettes fiscales qu’il perçoit au nom des Palestiniens le montant que l’Autorité palestinienne verse aux terroristes palestiniens et leurs familles.

Israël affirme que la pratique consistant à démolir les maisons des terroristes est un moyen efficace de décourager les terroristes de mener de futurs attentats, bien qu’elle ait été critiquée par les groupes de défense des droits de l’homme comme une forme de punition collective et par certains analystes comme une mesure dissuasive inefficace.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...