La police recherche un homme surpris en train de se masturber pendant une projection d’un film pour enfant
Rechercher

La police recherche un homme surpris en train de se masturber pendant une projection d’un film pour enfant

La description du suspect aperçu dans la salle de cinéma du New Jersey correspond à la description d'un homme ultra-orthodoxe

Capture d'écran du film « Le Monde secret des Emojis »
Capture d'écran du film « Le Monde secret des Emojis »

La police du New Jersey est à la recherche d’un homme soupçonné d’avoir eu un comportement obscène dans une salle de cinéma lors de projection du film « Le Monde secret des Emojis », ont annoncé jeudi les autorités.

L’homme a été décrit comme un homme à forte corpulence âgé d’une vingtaine ou une trentaine d’années, portant une chemise blanche, un pantalon et qui portait une kippa.

Une photo à faible résolution publiée par la police semble montrer l’homme avec des « peyot », ou des papillotes, que beaucoup d’hommes juifs ultra orthodoxes portent.

La police a déclaré qu’une femme qui regardait le film animé avec ses enfants a vu l’homme avec ses mains dans son pantalon, qui était déboutonné, et a alerté le directeur du cinéma qui a ensuite demandé au suspect de partir.

Un homme soupçonné d'avoir eu un comportement obscène dans une salle de cinéma lors d'une projection du film « Le Monde secret des Emojis » (Crédit : New Jersey Police Department)
Un homme soupçonné d’avoir eu un comportement obscène dans une salle de cinéma lors d’une projection du film « Le Monde secret des Emojis » (Crédit : New Jersey Police Department)

La femme a ajouté qu’elle a appelé la police quand elle est arrivée à la maison pour leur dire que l’homme qu’elle a vu se comporter de manière obscène était assis à l’arrière de la salle de cinéma.

La police a publié une photo du suspect tirée de la vidéo de surveillance.

L’incident s’est produit au Xscape Movie Theatre à Howell, dans le New Jersey.

La police a demandé à quiconque reconnaissait cet homme de contacter les autorités.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...