Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Lors d’une opération terrestre nocturne, Tsahal rapatrie une soldate otage du Hamas

Ori Megidish a retrouvé sa famille après avoir été libérée lors d'une mission saluée par le ministre de la Défense comme une "nouvelle preuve" qu'Israël peut sauver ses otages

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La soldate Ori Megidish, au centre, avec sa famille après avoir été secourue à Gaza, le 30 octobre 2023. (Crédit : Shin Bet)
La soldate Ori Megidish, au centre, avec sa famille après avoir été secourue à Gaza, le 30 octobre 2023. (Crédit : Shin Bet)

Tsahal a annoncé lundi soir qu’une soldate enlevée par le groupe terroriste palestinien du Hamas au début du mois avait été secourue dans la bande de Gaza au cours d’une opération nocturne. Il s’agit du premier otage capturé lors de l’attaque du groupe terroriste le 7 octobre à être libéré par les troupes israéliennes.

Dans un communiqué commun, l’armée israélienne et l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet ont déclaré que la soldate Ori Megidish était en bonne santé et avait retrouvé sa famille.

Tsahal a indiqué qu’elle avait été secourue au cours d’une opération terrestre pendant la nuit, sans fournir plus de détails.

Ori Megidish était une soldate observatrice et a été prise en otage par le Hamas lorsque les terroristes ont pris d’assaut la base de Nahal Oz il y a plus de trois semaines.

Le Shin Bet et Tsahal ne devraient pas révéler d’autres informations sur la manière dont Megidish a été sauvée des mains du Hamas, afin de ne pas nuire aux opérations futures.

Megidish aurait été détenue seule, bien que d’autres membres de son unité aient été capturés par le Hamas lors de l’assaut du 7 octobre. Au total, au moins 243 civils et soldats ont été enlevés ce jour-là, dont quatre ont été relâchés par le Hamas.

L’opération avait été planifiée plusieurs jours à l’avance et l’on pense que le Hamas a résisté au long de la nuit.

Aucun soldat n’a été blessé.

Des célébrations ont eu lieu dans la ville natale de Megidish, Kiryat Gat, à la suite de l’annonce de sa libération. Des images vidéo en provenance de la ville méridionale montrent sa famille en train de faire la fête chez elle et des sympathisants rassemblés à l’extérieur de l’immeuble.

Sa libération a également été saluée par les dirigeants israéliens, le ministre de la Défense Yoav Gallant déclarant que l’opération « est la preuve » qu’Israël peut sauver les otages détenus par le Hamas et d’autres groupes terroristes.

« C’est une nouvelle preuve de notre capacité à atteindre les otages, de l’importance de l’opération terrestre et surtout de notre engagement envers chacun d’entre eux », a déclaré Gallant.

Il a toutefois précisé que l’incursion terrestre en cours n’était « pas facile ».

« L’ennemi résiste, mais les forces de Tsahal opèrent avec précision et détermination, avec une coopération entre les forces terrestres et aériennes, et des renseignements de qualité », a poursuivi Gallant.

« Cette machine est inarrêtable, et je suis convaincu qu’elle sera capable d’accomplir sa tâche », a-t-il ajouté. « Cette guerre ne sera ni courte ni facile, mais nous sommes déterminés à gagner pour ceux qui ont payé de leur vie. »

Des Israéliens fêtant la libération de la soldate Ori Megidish, retenue captive par le Hamas, devant sa maison à Kiryat Gat, le 30 octobre 2023. (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a félicité Tsahal et le Shin Bet pour la réussite de la mission de libération de Megidish, saluant « cette réalisation importante et émouvante, qui montre notre engagement à ramener tous les otages à la maison. »

Le Premier ministre a qualifié les terroristes du Hamas de « monstres » et a déclaré qu’Israël continuerait à les poursuivre.

« Nous continuerons à faire tous les efforts possibles, par tous les moyens, pour ramener nos filles et nos garçons à la maison », a déclaré le ministre Benny Gantz, membre du cabinet de guerre chargé de superviser l’opération militaire à Gaza.

Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, s’est engagé à continuer « à agir pour libérer tous les captifs. »

Le président Isaac Herzog a déclaré qu’il était heureux de voir Megidish de retour avec sa famille et a salué l’audacieuse opération menée par Tsahal et le Shin Bet.

« Nous leur souhaitons de la force, nous les soutenons et nous leur faisons confiance », a déclaré Herzog dans un communiqué.

Megidish faisait partie des 243 otages entraînés dans la bande de Gaza par le Hamas et les factions terroristes alliées lors de l’assaut choc contre le sud d’Israël il y a trois semaines, lorsque quelque 2 500 terroristes ont franchi la frontière de Gaza dans le cadre d’une attaque sur plusieurs fronts et ont tué plus de 1 400 personnes, pour la plupart des civils massacrés dans leurs maisons et lors d’un festival de musique en plein air.

Les captifs, également des civils pour la plupart, comprennent des femmes, des personnes âgées et des enfants, dont certains portent encore des couches. On ignore combien d’entre eux sont encore en vie.

L’annonce du sauvetage de Megidish est intervenue quelques heures après la diffusion par le Hamas d’une vidéo montrant trois des femmes qu’il avait prises en otage. Les trois otages, qui semblent avoir été filmées sous la contrainte, ont été identifiées comme étant Danielle Alony, Rimon Buchshtab Kirsht et Lena Trupanov.

Depuis l’attaque du 7 octobre, le Hamas a relâché quatre otages – une mère et sa fille américano-israéliennes et deux femmes israéliennes âgées – dans le cadre d’opérations négociées par le Qatar, qui accueille à la fois une base militaire américaine et le bureau politique du Hamas.

En réponse aux massacres du 7 octobre, Israël a promis d’éradiquer le Hamas, qui dirige la bande de Gaza, et de tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de tous les otages. Parallèlement aux frappes intenses, Tsahal a envoyé des troupes et des chars dans la bande de Gaza, mais a limité son incursion terrestre, vraisemblablement pour ne pas compromettre les efforts visant à libérer les otages.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.