La start-up israélienne Aleph Farms projette de cultiver des steaks sur Mars
Rechercher

La start-up israélienne Aleph Farms projette de cultiver des steaks sur Mars

Aleph, qui produit de la viande directement à partir de cellules de bétail, espère établir un consortium avec les agences spatiales, "repoussant les frontières" de sa production

Une image illustrative de la start-up israélienne Aleph Farms de BioFarm qui espère s'installer sur la Lune ou sur Mars, dans le cadre d'un consortium avec les agences spatiales, pour cultiver de la viande sur place. (Autorisation)
Une image illustrative de la start-up israélienne Aleph Farms de BioFarm qui espère s'installer sur la Lune ou sur Mars, dans le cadre d'un consortium avec les agences spatiales, pour cultiver de la viande sur place. (Autorisation)

La société Aleph Farms, Ltd., une start-up qui produit de la viande directement à partir de cellules de bétail, a fait savoir qu’elle allait lancer des collaborations à long-terme avec des entreprises technologiques et des agences spatiales avec pour objectif d’intégrer ses innovations dans les programmes spatiaux.

Le but poursuivi par cette nouvelle initiative est de trouver de nouveaux moyens de produire de la viande, même dans des environnements particulièrement hostiles ou extraterrestres.

Pour relever son pari avec succès, Aleph Farms a indiqué chercher à établir des partenariats stratégiques avec des firmes technologiques et des agences spatiales, en vue de mettre en place une collaboration concernant des recherches à long-terme et des contrats de développement qui garantiront l’intégration des innovations d’Aleph Farms dans les programmes spatiaux.

Ces programmes utiliseront le savoir-faire de l’entreprise dans les secteurs de la biologie cellulaire, du génie tissulaire et de la science alimentaire pour mettre en place des « BioFermes » sur Mars ou sur la Lune, ce qui permettra ensuite à Aleph d’appliquer les leçons apprises dans l’espace sur la Terre, a noté la firme.

« Nous cherchons à mettre en place un consortium qui intègrera la technologie d’Aleph dans les colonies sur la Lune et sur Mars » qui seront mises en place par les agences spatiales internationales, a déclaré par téléphone le cofondateur et directeur-général de la start-up, Didier Toubia. L’entreprise en est encore au stade des discussions avec différentes agences et rien n’a encore été concrétisé pour le moment, a-t-il ajouté.

Les images de BioFermes présentées par la firme sont des « illustrations », a-t-il poursuivi. « Nous devons encore développer leur design détaillé » avec les partenaires du consortium qui sera formé, a-t-il expliqué.

Ce programme survient dans le sillage de la première expérimentation de production de viande par la firme au sein de la Station spatiale internationale il y a un an.

La compagnie avait indiqué, à l’époque, qu’elle avait cultivé des cellules bovines prélevées dans du muscle dans des conditions de micro-gravité, en utilisant une imprimante 3D crée par l’entreprise russe 3D Bioprinting Solutions.

« L’année dernière, nous avons déjà produit de la viande dans l’espace », a ajouté Toubia lors de notre entretien téléphonique. « Nous avons déjà fait une démonstration de faisabilité. »

Illustration d’un prototype de steak produit dans un laboratoire d’Aleph Farms Ltd. à partir de cellules de vaches. (Autorisation)

« Les contraintes imposées par l’exploration de l’espace profond – le froid, l’environnement étroit et l’approche circulaire – nous obligent à renforcer l’efficacité de notre processus de production de viande pour atteindre des normes de durabilité beaucoup plus élevées », a déclaré M. Toubia.

La fabrication dans l’espace « est un moyen pour nous de repousser les limites du processus de production », a-t-il déclaré. Tout comme les voitures testent de nouvelles technologies dans des conditions difficiles comme les courses de Formule 1, il explique : « L’espace est notre Formule 1 pour tester de nouvelles façons de créer de la viande avec zéro ressource et de réduire l’empreinte. »

Aleph a déclaré espérer construire sa première BioFerme sur Terre pour la production pilote de sa viande en 2021 en s’associant avec des fabricants de produits alimentaires en Europe, en Asie et en Amérique latine. Il n’y a pas encore de calendrier pour les BioFermes dans l’espace, a-t-il dit. Cela dépend de la date à laquelle les premières fermes y seront installées.

En mai 2019, la société a levé une première tranche d’investissement de 12 millions de dollars auprès de fonds de capital-risque et de partenaires stratégiques tels que Singpore’s VisVires New Protein (VVNP), les sociétés américaines Cargill et M-Industry et le groupe industriel Migros, en Suisse.

Aleph Farms a été cofondée en 2017 par l’incubateur israélien de technologies alimentaires The Kitchen Hub, qui fait partie du Strauss Group Ltd., et avec le professeur Shulamit Levenberg du Technion, l’Institut israélien de technologie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...