Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

La vente de viande de culture autorisée en Israël – une première mondiale

Le ministère de la Santé a autorisé Aleph Farms Ltd, qui produit des morceaux de viande directement à partir de cellules de bovins, à commercialiser ses produits au grand public

Un steak de viande de culture développé par Aleph Farms (Courtoisie)
Un steak de viande de culture développé par Aleph Farms (Courtoisie)

Israël est devenu mercredi le premier pays au monde à autoriser la commercialisation de viande cultivée au grand public, après que le ministère de la Santé a autorisé Aleph Farms Ltd, une start-up israélienne qui produit des morceaux de viande directement à partir de cellules de bovins, à vendre ses produits.

Le fabricant de viande cultivée Aleph, basé à Rehovot, a déclaré l’année dernière qu’il travaillait au lancement de son premier produit, un steak cultivé à coupe fine, en quantités limitées à Singapour et en Israël, dans l’attente des autorisations réglementaires. L’entreprise a également demandé l’autorisation pour la Suisse.

« Compte tenu de la demande mondiale croissante de protéines végétales et de l’importance de la production de produits d’origine non vivante, le ministère de la Santé s’efforce d’approuver des sources alimentaires alternatives », a indiqué le ministère.

Dans ce contexte, et dans le cadre d’un programme pilote d’examen d’une protéine alternative, mené par le département de gestion des risques alimentaires du service national de l’alimentation au sein du ministère de la Santé, un « nouvel aliment » contenant une culture cellulaire provenant de bovins, plutôt que de cellules de poulet, également connu sous le nom de « viande cultivée », a été approuvé pour la première fois dans le monde.

Le ministère précise que l’autorisation de vente au grand public a été accordée après de nombreux contrôles de santé et de sécurité sur le produit.

Pour produire sa viande, Aleph s’appuie sur la capacité des animaux à développer constamment des tissus musculaires et isole les cellules responsables de ce processus. Il reproduit ensuite les conditions optimales pour que ces cellules se transforment en tissu, ce qui revient à cultiver de la viande en dehors de l’animal sans utiliser d’antibiotiques. Le tissu est cultivé dans des cuves qui agissent comme des fermenteurs, semblables à ceux d’une brasserie. Les cellules y sont nourries et façonnées en une structure 3D qui constitue la viande.

La startup est l’un des principaux acteurs du secteur israélien de la technologie alimentaire, un secteur en pleine croissance, qui est devenu ces dernières années une plaque tournante importante pour la viande cultivée – un sous-secteur clé du marché des protéines alternatives, qui comprend les substituts végétaux de la viande, des produits laitiers et des œufs ; les produits laitiers, la viande et les fruits de mer cultivés ; les protéines d’insectes ; et les produits et processus de fermentation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.