L’avocat de Tamimi accuse l’armée de limiter la couverture médiatique
Rechercher

L’avocat de Tamimi accuse l’armée de limiter la couverture médiatique

Gaby Lasky a expliqué que les autorités israéliennes n'avaient pas informé la famille Tamimi du moment et de l'endroit de sa libération pour en limiter l'accès à la presse

Ahed Tamimi lors d'une conférence de presse organisée aux abords du village de Nabi Saledh en Cisjordanie à sa sortie de prison, le 29 juillet 2018 (Crédit : AFP PHOTO / ABBAS MOMANI)
Ahed Tamimi lors d'une conférence de presse organisée aux abords du village de Nabi Saledh en Cisjordanie à sa sortie de prison, le 29 juillet 2018 (Crédit : AFP PHOTO / ABBAS MOMANI)

S’exprimant devant les journalistes avant une conférence de presse, l’avocat d’Ahed Tamimi a déclaré dimanche que la libération de la jeune fille de 17 ans avait été manipulée par l’armée israélienne en sa faveur propre.

Gaby Lasky a expliqué que les autorités israéliennes n’avaient pas informé la famille Tamimi du moment et de l’endroit de sa libération pour limiter l’accès de la presse.

« Il y a une certaine inquiétude portant sur ce que devraient faire les autorités si elle avait tenté de manifester », a ajouté Lasky.

Reflétant la décision de sa cliente d’accepter un arrangement judiciaire, Lasky a clairement établi qu’Ahed Tamimi ne niait aucune des accusations lancées à son encontre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...