Le grand-rabbin séfarade autorise exceptionnellement les portables à Shabbat
Rechercher

Le grand-rabbin séfarade autorise exceptionnellement les portables à Shabbat

Le rabbin Yitzhak Yosef affirme qu'il faut avoir son téléphone à disposition au cas où les autorités envoient un message pour informer d'une quarantaine ou d'un traitement

Le grand gabbin séfarade Yitzhak Yosef assiste à une cérémonie à Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le grand gabbin séfarade Yitzhak Yosef assiste à une cérémonie à Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le grand-rabbin séfarade d’Israël a statué mercredi que les Juifs pratiquants devaient garder leurs téléphones sous la main pendant Shabbat parce que les autorités pourraient avoir besoin de les contacter pour leur communiquer des informations vitales concernant l’épidémie de coronavirus.

Le rabbin Yitzhak Yossef a également demandé la fermeture de toutes les synagogues situées dans les hôpitaux, indiquant que ces espaces de prières, souvent petits, ne permettent pas aux fidèles de se conformer aux recommandations prévoyant une distance physique de deux mètres entre chaque personne.

Ces décisions, qui sont « conséquentes » selon le bureau du rabbin, s’appuient sur le principe halakhique que sauver une vie – une notion appelée pikoua’h nefesh – outrepasse la quasi-totalité des autres lois religieuses. L’usage d’appareils électroniques est prohibé le jour du repos juif.

Cette décision survient alors que la communauté ultra-orthodoxe israélienne fait l’objet de vives critiques face à son mépris des directives du ministère de la Santé visant à enrayer la propagation du coronavirus.

Le ministère de la Santé a salué la prise de position du responsable religieux, affirmant que l’importance de l’intervention d’un éminent rabbin « parlait d’elle-même » et que ne pas s’y conformer serait « une calamité ».

Yitzhak Yosef a précisé que sa décision sur les téléphones portables concernait ceux qui se savent à risque, mais aussi les autres.

« Il ne fait aucun doute que quiconque a été testé pour le corona[virus] doit avoir son téléphone à disposition pendant Shabbat, afin qu’ils puissent être informés de leur état et de ce qu’ils doivent faire… mais aussi ceux qui n’ont pas été testés doivent avoir leur téléphone à disposition, afin de se mettre en quarantaine s’ils apprennent qu’ils ont été à proximité d’une personne malade », a-t-il expliqué.

Le rabbin a également appelé à la création d’un cortège de voiture équipées de hauts-parleurs, qui seront envoyés dans les quartiers religieux afin d’informer les résidents.

De nombreux membres de la communauté ultra-orthodoxes n’ont pas accès à la télévision, à Internet et aux smartphones.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...